Refroidissement ? Au secours les Sapins !

/, Vie pratique/Refroidissement ? Au secours les Sapins !

Refroidissement ? Au secours les Sapins !

Hier, dimanche 28 octobre, nous avons eu droit à la 2ème neige de l’automne à Québec. Cela a soufflé fort toute la nuit et au petit matin avant même que Sieur Soleil se lève la nature et la ville s’étaient agrémentés une cape blanche. Les températures des dernièrs jours ont bien baissé et les « moins quelque chose degrés » ont fait leur apparition.

Du coup, immanquablement, autour de moi, nombreuses sont les personnes qui souffrent de refroidissement et des premiers rhumes de l’hiver dès l’automne.

Je vous rassure, je ne suis pas une version hybride d’être humain, point une sorte d’Achille au féminin (*) : tout au contraire, j’étais une personne ayant souffert d’un système immunitaire déficient pendant quelques 30 ans (heureusement, ça, c’est du passé !). Donc, comme tout le monde, les refroidissements, je connais ça.
Mais je sais aussi comment les combattre efficacement pour qu’ils ne se transforment pas en cochonnerie de rhume, de toux, ou autres désagréments.

Mon réflexe : j’appelle « AU SECOURS » mes géniaux amis du monde végétal : les Sapins. Et bien sûr, sous forme d’huile essentielle pour profiter de tous les principes actifs de manière très concentrée.

Le saviez-vous ?
Les Sapins et leurs congénères de la Famille des Conifères font partie des grands vieillards de la planète Terre ?
Ils colonisaient déjà la surface du globe à l’époque du Crétacé inférieur, c’est-à-dire il y a quelques 120 millions d’année ! C’est bien dire si ces Conifères ont su développer des appareils végétatifs et des mécanismes adaptatifs particulièrement évolués pour s’assurer une telle pérennité.

Au passage, je rends grâce aux cours de Botanique que je suis actuellement car même s’ils me rendent chèvre avec toute la technicité du langage scientifique de ce domaine (je suis bien plus à l’aise en phytochimie ou en biologie humaine !), ils me permettent de découvrir encore des choses tout à fait fascinantes sur le règne végétal qui me passionne tant !

 

Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à nos Sapins.
Oui, au pluriel, car il existe une grande variété de Sapins regroupés sous le nom latin de Abies.


En Aromathérapie, les quatre Sapins que l’on va retrouver le plus communément sont :
Abies balsamea   = Sapin baumier
Abies sibirica  = Sapin de Sibérie
Abies pectinata
= Sapin blanc argenté.
Abies pseudotsuga = Sapin Douglas (appelé aussi Pin Douglas, bien qu’il ne fasse pas partie de la Famille des Pinus mais bien des Abies).

Les deux que j’utilise principalement sont le Sapin Baumier (un arbre du Canada qui plus est) et le Sapin de Sibérie.

Les Abiatacées, plantes de la famille des Abies, sont les plantes qui, paraît-il, ont fourni les premières huiles essentielles apparues sur Terre. Elles ont la caractéristique première d’être structurantes et surrénaliennes.

Tous les Abies sont (**) :

– de grands anti-inflammatoires
surrénaliens (ils agissent sur les glandes surrénales) et cortison-like (ils miment l’effet de la cortisone sans provoquer les effets secondaires de la cortisone de synthèse).
antiasthéniques : ils véhiculent une force vitale vive qui permet de lutter contre la fatigue.
antalgiques dans les douleurs musculaires
balsamiques : ce sont des baumes parfumés mucolytiques, à utiliser en cas de toux, bronchite, etc.
antiseptiques aériens.

La liste de leurs principales propriétés thérapeutiques n’est pas exhaustive, je centre mon propos sur la question du refroidissement automnal et/ou hivernal.
C’est leur richesse en Monoterpènes (de 50 à 65%), famille moléculaire des huiles essentielles, qui leur confère ces propriétés que je viens de vous citer.

Alors, concrètement, une fois que j’ai appelé « au secours », que faire avec ? comment l’utiliser cette huile essentielle de Sapin Baumier ou de Sapin de Sibérie ?

1/ En appliquant 3 à 4 gouttes d’HE pure sur le thorax et 2 à 3 autres gouttes sur le haut du dos.
Très bien tolérée en application cutanée, elle permet cette utilisation non diluée. Cependant, sur les personnes fragiles et les jeunes enfants (moins de 7 ans), on veillera tout de même à faire une dilution à 50%, c’est-à-dire 2 gouttes d’huile essentielle mélangées à 2 gouttes d’huile végétale.
Une fois l’HE sur la peau, on procède à un massage doux. L’HE va agir via l’épiderme pour pénétrer dans la circulation sanguine et déployer son arsenal de molécules thérapeutiques comme antiseptiques des voies respiratoires et décongestionnant bronchique. En fait, elle va permettre d’éviter l’installation d’une « faiblesse » au niveau des bronches et des voies ORL face à ce coup de froid.

On peut renforcer le dispositif en couplant l’HE de Sapin baumier ou de Sapin de Sibérie avec 2 gouttes d’HE d’Eucalyptus radié, qui est une excellente antibactérienne et antivirale.

2/ En sus de l’application topique, on peut également réaliser une diffusion atmosphérique.
Elle aura l’intérêt de contribuer encore à dégager et protéger les voies respiratoires tout en agissant aussi sur notre mental (les HE de Sapins contribuent à augmenter la production d’endorphines, cette fameuse hormone de la joie), et en jouant leur rôle d’antiseptique aérien.
On pourra alors l’utiliser seule ou en association avec d’autres huiles essentielles selon son goût.

3/ Si le petit rhume perce avec ses premiers symptômes, on pense alors aussi à l’option de l’inhalation : 2 gouttes d’HE de Sapin baumier ou de Sapin de Sibérie et 1 goutte d’HE d’Eucalyptus radié déposées dans un bol d’eau chaude (frémissante mais pas bouillante). On incline la tête au-dessus du bol, ladite tête couverte d’une serviette, et l’on procède à plusieurs longues et profondes inspirations.

À ce stade, pas d’utilisation par voie orale de ces huiles essentielles, ce n’est pas pertinent. L’application topique fera un bien meilleur office, et c’est une voie à privilégier dès qu’il s’agit de Prévention.

Pour ma part, ces « petites astuces » m’ont rendu de très grands services l’hiver dernier – qui était d’ailleurs mon premier hiver au Canada, moi qui viens d’une île tropicale – pour endiguer tout risque de rhume.

Et pour ce qui est des épidémies virales qui ont largement et furieusement sévi l’hiver dernier, je les ai également évitées et ce grâce à mes différentes techniques de renforcement de mon système immunitaire.
Et ces techniques, justement, je vous propose de vous les enseigner au cours d’un atelier « Booster son Immunité pour un hiver en santé » qui se déroule sur une journée, samedi 10 novembre à Québec. Il est grand temps de vous inscrire ! (clic)

Et si vous n’êtes pas à Québec, vous pouvez aussi choisir de suivre mon Programme à distance « Booster Immunité ». C’est LE moment pour agir ! (clic)

Je vous souhaite d’avance un bel hiver en Vitalité !

Nathy

(*) référence au Héros grec réputé invincible que ce soit par la main de l’homme ou par la maladie, sauf à toucher son unique point faible : le talon droit – d’où l’expression « le talon d’Achille ». Et ça ne risque pas que je me compare à lui : si j’aime m’engager et me battre pour défendre mon prochain et de justes causes, je honnis la violence et la guerre.

(**) cf. Traité d’Aromathérapie Scientifique et Médicale de Michel Faucon.

ATTENTION : Seul votre médecin traitant est apte à établir un diagnostic de votre état de santé. Les conseils et recommandations du présent site web ne constituent en aucun cas un diagnostic ni une prescription médicale.  Ils ne se substituent ni ne remplacent en aucun cas votre traitement médical qui ne doit pas être modifié sans l’avis de votre médecin. Les huiles essentielles, les compléments nutritionnels et autres produits naturels cités ne remplacent en rien les médicaments qui vous ont été prescrits.
Vous êtes responsable de l’usage que vous faites des huiles essentielles et de la manière dont vous appliquez les conseils fournis.
By |2018-10-29T11:30:20-05:00octobre 29th, 2018|Aromathérapie, Vie pratique|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

[index]
[index]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]