Ré-équilibrante générale, la précieuse huile essentielle de Marjolaine

//Ré-équilibrante générale, la précieuse huile essentielle de Marjolaine

Ré-équilibrante générale, la précieuse huile essentielle de Marjolaine

Origanum Majorana.
Voici la dénomination scientifique de l’huile essentielle de Marjolaine des jardins, également appelée Marjolaine à coquilles.
Son nom latin peut prêter à erreur et inciter à la confondre avec l’Origan (origanum compactum) ; or ces deux huiles essentielles sont très distinctes à la fois en terme de composition moléculaire et en terme de propriétés thérapeutiques.

Sommités fleuries de marjolaine desquelles est extraite
l’huile essentielle après distillation

Sédative et calmante nerveuse très puissante.
Elle a la particularité d’être constituée de molécules ayant des actions a priori contradictoires sur les deux aspects du système nerveux autonome

=> Pour faire plus simple, c’est une spécialiste de la régulation du système nerveux central, avec la spécificité d’une huile essentielle qui est à la fois calmante et tonique, autrement dit elle détend et elle dynamise.

En raison de cette composition biochimique naturelle et donc de cette propriété sur le système nerveux autonome, l’action de la Marjolaine va concerner tous les types de dystonies neuro-végétatives (*) ; et je vais reprendre là la liste citée par Dominique Baudoux, aromathérapeute de renommée mondiale, dans son ouvrage « L’aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles »

  • respiratoire : dyspnées, toux spasmodiques (une dyspnée est une difficulté respiratoire).
  • cardio-vasculaire : hypertension, palpitations, extrasystoles, arythmie
  • digestif : aérophagie, dyspepsie, flatulences, gastrite
  • sexuel : obsession, éréthisme
  • nerveux : cela fait d’elle une alliée très précieuse dans les cas de stress, d’angoisse, d’irritabilité, d’agitation, d’hyperkinésie, de vertiges, de dépression ou en période d’examens.

Comme l’indique Michel Faucon, pharmacien aromatologue de grand renom, l’huile essentielle de Marjolaine des jardins « donne les moyens d’affronter les difficultés d’une façon paisible et décontractée. Elle réveille l’envie d’agir, donne l’impulsion.

(*) On désigne sous le terme de « dystonie neuro-végétative » un déréglement global du système nerveux autonome.Celui-ci est en relation avec tous nos organes ; son dérèglement peut donc entraîner des impacts négatifs sur nos différents systèmes : cardio-vasculaire,digestif, respiratoire, sexuel, etc.

De ce fait, elle se montrera également une ressource intéressante dans le cas d’asthme nerveux aussi bien qu’allergique, de neurasthénie (autrement dit d’épuisement mental), également pour la spasmophilie.

C’est une neurotonique ET une tonique physique qui va tonifier les surrénales et la thyroïde.

Ainsi donc, l’huile essentielle de Marjolaine des jardins n’est pas à proprement parler inductrice de sommeil mais va favoriser un sommeil réparateur.


Rééquilibrante générale de toutes formes d’excès, la Marjolaine des jardins est une huile essentielle particulièrement pertinente pour travailler le terrain, pour agir sur le fond dans des synergies aux objectifs très variés

Des propriétés antibactérienne et antimicrobienne puissantes.

Grâce à ses molécules d’alpha-terpinéol, de thuyanol et de linalol, l’huile essentielle de Marjolaine sera utile lorsqu’il y a bronchites et pneumonies (la Marjolaine est réputée pour son efficacité contre le pneumocoque), sinusites, ou rhinopharingytes, otites, etc.

Antalgique et anti-inflammatoire efficace

Grâce à sa richesse en alcools monoterpéniques, on lui reconnait également des propriétés antalgiques et anti-inflammatoires fort intéressantes, notamment pour soulager les rhumatismes, l’arthrite, les névralgies, sciatiques et lumbagos.

Une antifongique pertinente

Enfin, on ne peut passer sous silence son activité antifongique (anti champignon) qui vient compléter sa panoplie de vertus thérapeutiques d’huile essentielle polyvalente et très précieuse à avoir dans sa pharmacie naturelle…. sans oublier qu’elle est très appréciée des cuisiniers et qu’elle est une alliée des soins dermatologiques !


3 UTILISATIONS POSSIBLES DE L’HUILE ESSENTIELLE DE MARJOLAINE

Soulager une toux spasmodique (toux sèche).

Dans un flacon compte-gouttes de 1 ml, versez :
10 gouttes d’huile essentielle de Marjolaine
8 gouttes d’huile essentielle de Cyprès
8 gouttes d’huile essentielle de Petit Grain Bigarade
2 à 4 gouttes d’huile essentielle de Lavande vraie
Appliquez 6 gouttes du mélange sur le haut du thorax et le haut du dos, 3 à 4 fois par jour pendant 5 jours.

Aider en cas de surmenage intellectuel.

Dans un bain, pour vous délasser après une semaine très intense sur le plan mental ou intellectuel ou pour vous préparer à une journée très sollicitatrice intellectuellement, préparez un bain qui va agir sur la fatigue mentale et vous revigorer.
Dans une coupelle, déposez une noix de gel douche neutre et ajoutez :
5 gouttes d’huile essentielle de Marjolaine
5 gouttes d’huile essentielle de Gingembre
3 gouttes d’huile essentielle de Bois de Santal

Attention, si vous avez des difficultés de sommeil, évitez l’HE de gingembre en fin de journée car celle-ci va vous dynamiser. Dans ce cas, vous pouvez la remplacer par la même quantité d’huile essentielle de Petit Grain Bigarade ou de Sapin baumier ou Sapin de Sibérie.

Crampes musculaires

Dans une demi cuillerée à café d’huile végétale (arnica, abricot, noix de coco fractionnée …), mélangez :
3 gouttes d’huile essentielle de Marjolaine
3 gouttes d’huile essentielle de Basilic
2 gouttes d’huile essentielle de Gaulthérie couchée
2 gouttes d’huile essentielle de Cyprès ou d’huile essentielle de Genévrier de Virginie
Utilisez ce mélange pour masser les jambes, les cuisses ou autres parties concernées par les crampes.


Précautions d’emploi  :
Irritation cutanée possible à l’état pur, donc mieux vaut l’utiliser en dilution à 50% sur les peaux sensibles (augmenter la dilution sur les enfants, selon la charte de dilution que je vous ai remis … si vous êtes un.e de mes client.e.s)
Déconseillée chez la femme enceinte … mais dans la pratique, c’est différent.
Toujours bien respecter les doses.



Seul votre médecin traitant est apte à établir un diagnostic de votre état de santé. Les conseils et recommandations du présent site web ne constituent en aucun cas un diagnostic ni une prescription médicale.  Ils ne se substituent ni ne remplacent en aucun cas votre traitement médical qui ne doit pas être modifié sans l’avis de votre médecin. Les huiles essentielles, les compléments nutritionnels et autres produits naturels cités ne remplacent en rien les médicaments qui vous ont été prescrits; si les symptômes persistent ou s’aggravent, consultez votre médecin traitant.

By |2019-06-03T18:31:23-05:00mars 2nd, 2019|Aromathérapie|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

[index]
[index]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]