Les cinq vies d’un renard glouton

(1 avis client)

$28.00

Ce conte épique pour les jeunes de 8 à 108 ans sensibilise à la thématique du gaspillage alimentaire. Les cinq vies d’un renard glouton explore aussi les questions du sens et de l’épanouissement personnel ; et il conscientise l’enfant aux valeurs du partage.

♥88 pages d’aventures 100% en couleur pour encore plus de plaisir de lecture !

♦ Le prix inclut la dédicace personnalisée ET la livraison à domicile pour les résidents du Québec et de France métropolitaine.
25$ = 17,50€

22 en stock (peut être commandé)

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Description

Roselito est un renard à cinq queues, et c’est surtout un glouton qui ne pense qu’à son propre plaisir. Il ne mange que le meilleur de ses aliments : la tomate parfaite, le côté gauche des pommes, les oreilles droites des lapins … sans jamais partager avec personne ! Hélas, arrive le jour où son île paradisiaque est dévastée en raison de ses mauvaises habitudes : il ne reste plus rien à manger.

Dénichant une carte au trésor, Roselito entreprend un très long voyage, convaincu que ce trésor le mènera à un endroit de rêve : une caverne de nourriture infinie. Il doit déjouer bien des pièges pour atteindre sa destination, au bout du bout du Nord. Un vieux barbu en manteau rouge l’y accueille, et lui offre une chance de trouver la clé du véritable bonheur.

Roselito saura-t-il changer son mode de vie pour honorer ce cadeau ?

 

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 avis pour Les cinq vies d’un renard glouton

  1. Rachel

    Qui a dit que les contes n’étaient que pour les enfants ?
    Pas moi, en tous cas.
    Superbe !

    Ce conte nous plonge dans la vie d’un triste sire nommé Roselito.
    Ce petit renard, comme vous l’aurez compris, est un vrai glouton. Il mange, mange et mange encore tout ce qu’il y a de meilleur dans son environnement, sans se préoccuper de ceux qui l’entourent. Et quand il ne mange pas, il fait des réserves inutiles dans son sac à dos rouge, sans jamais rien partager avec les autres animaux. Il n’est pas bien vu !
    Il n’y a que deux choses qui comptent vraiment pour lui : sa satisfaction personnelle et son champs de fleurs roses.
    Pauvre Roselito… Si égoïste, avare et seul.
    Quand, un jour, il découvre une carte, il pense qu’elle indique l’emplacement d’un lieu magique où il trouvera toujours de quoi manger, sans jamais se fatiguer.
    Au cours de son odyssée en quête de cette caverne d’abondance, il exerce ses « méchants talents » partout où il passe. Il ravage tout sur son passage !
    Mais au bout de son voyage, une magnifique rencontre va tout changer…

    L’auteure, sans être moralisatrice, nous fait prendre conscience des méfaits de la surconsommation et de la surexploitation de notre environnement.
    Par l’intermédiaire du petit Roselito, elle nous montre que nous pouvons changer. Nous pouvons être moins égoïstes, moins avides de tout posséder. Car il s’agit bien d’égoïsme dans cette histoire.
    Avec de petites questions judicieusement placées dans le récit, elle pousse les enfants à s’interroger sur les bons comportements à adopter pour une vie tournée vers la générosité, l’attention et le partage.
    Petite mention spéciale pour les illustrations. Elles sont mignonnes, colorées et bien choisies.

    Même en tant qu’adulte, j’ai adoré suivre l’évolution (pour le meilleur) de ce petit renard à cinq queues ! Une vraie petite recette du bonheur.
    Un cadeau parfait à faire aux enfants, pour les sensibiliser tout en douceur aux valeurs défendues par ce conte.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimerez peut-être aussi…