Les huiles essentielles, partenaires de nos méditations

/, Énergétique, méditation/Les huiles essentielles, partenaires de nos méditations

Les huiles essentielles, partenaires de nos méditations

Aroma-Live du cycle « Éveil de Soi », proposé le mercredi 28 mars sur le thème « Les huiles essentielles de nos méditations ».

Voici la transcription de la vidéo :

Ici, Nathy d’Eurveilher, en direct de cette belle ville de Québec pour notre rendez-vous hebdomadaire du mercredi : l’Aroma-Live du cycle « Éveil de Soi »

Comment vous sentez-vous aujourd’hui ? Est-ce que vous ressentez les énergies de la Lune montante ou bien êtes-vous plutôt à plat après ce mois de Mars qui nous a pas mal bousculé, n’est-ce pas ?

Pour ma part et bien …. WOW ! je suis en super forme et il y a un instant je disais à mon cher et tendre époux « ouhhhh la la , j’ai le cerveau qui bouillonne ! » dans le bon sens du terme : j’ai plein d’idées qui jaillissent et en même temps, je me sens profondément sereine. Sûrement grâce au renfort de méditations que j’ai mis en place cette semaine pour me préparer à la Pleine Lune … et à Pâques aussi. Etant chrétienne, c’est une très belle fête qui se profile pour moi en fin de semaine, et c’est aussi l’occasion de consacrer plus de temps à la prière, tellement bénéfique pour moi.

Alors, c’est de ça dont nous allons discuter aujourd’hui ensemble dans cet Aroma-Live ! Pas de prière, non, mais de méditation, bien que l’une et l’autre soit fort proches. La prière étant une forme de méditation.

Qui parmi vous a l’habitude de méditer ou bien a testé au moins une fois la médiation ?
Pour ma part, cela fait vraiment partie de mon quotidien, et j’aime pratiquer plusieurs formes de méditation.

Certaines personnes me disent, et encore une de mes bonnes amies récemment : « la méditation, ce n’est pas pour moi ; j’ai le cerveau beaucoup trop agité, j’arrête pas de penser tout le temps. »

Et bien c’est là qu’on se fourvoie ! Je dirais que c’est justement quand on a le cerveau ou le mental super agité que c’est LE bon moment, le moment IDÉAL pour s’initier à la méditation.

Parce que le grand avantage de cette pratique, c’est qu’elle est réellement accessible à TOUT LE MONDE, du plus jeune au plus vieux.

La méditation, ça commence au moment où l’on s’offre un temps d’arrêt, un instant de calme, où on se pose et on devient juste attentif à sa respiration par exemple. On peut le faire 1 minute seulement, puis 2 ou 3. Et peu importe si on a des pensées qui traversent l’esprit, ce n’est pas grave et c’est même normal. Le principal c’est de les laisser partir et de se recentrer sur sa respiration.

Bon, par contre, je ne vais pas vous faire un cours sur la méditation dans ce Live, mais je voulais tout de même sensibiliser sur l’accessibilité de la pratique avec ce petit exercice de base, sur le principe de la Pleine Conscience. Je développerai le sujet à l’occasion d’un prochain webinaire que j’ai en tête  … il faut « juste » que je le programme. Hi hi hi !

Cependant, j’ai fort à cœur de vous apprendre ou vous rappeler les immmmmmmenses bienfaits de la méditation que ce soit sur notre santé physique aussi bien que sur notre équilibre mental et psychologique.

Mon amie et partenaire Claire Vassias, nous en avait bien exposé différents aspects dans le webinaire que nous avons animé ensemble le mois dernier sur le thème « Apaiser son mental et Stimuler son énergie vitale ».

Des dizaines et dizaines d’études scientifiques ont démontré chacune à leur tour que la pratique régulière de la méditation (et ça ne signifie même pas une pratique quotidienne, mais de l’ordre de 2 à 3 fois la semaine) entraine des effets bénéfiques sur :

  • le cerveau, en allant créer et développer de nouvelles connexions synaptiques et réseaux de neurones
  • la santé cardiovasculaire, dans le sens où la pratique méditative permet de réguler le rythme cardiaque et le rythme respiratoire, et de diminuer la pression artérielle.
  • la réduction de la douleur (d’autres études antérieures avaient quant à elles démontrer que les personnes croyantes ont une meilleure résistance à la douleur et qu’elles ressentent la douleur moins intensément que les autres)
  • la fonction immunitaire et offre ainsi de meilleurs résultats sur la convalescence par exemple.

Enfin, pour reprendre un extrait d’un article publié dans Futura Santé :

« Différentes études ont montré que la méditation limite le stress, l’anxiété et le risque de dépression. Ainsi, dans une étude belge portant sur 400 jeunes âgés de 13 à 20 ans, ceux qui ont suivi un programme de mindfulness (Pleine Conscience)  montraient moins de signes de dépression, d’anxiété et de stress que les autres, jusqu’à six mois plus tard. Ces jeunes avaient moins de risque de développer des symptômes dépressifs.
En 2014, une revue ayant analysé 36 essais cliniques randomisés contrôlés a montré que la méditation pouvait réduire les symptômes de l’anxiété. »

Voilà des éléments fort intéressants n’est-ce pas à prendre en compte dans notre recherche d’une meilleure santé ?! En tout cas, pour ma part je l’ai complètement intégrer dans mes habitudes pour cultiver mon Naturel-Vitalité !

Est-ce que vous qui écoutez ce Live avez déjà utilisé des plantes ou des huiles essentielles pour vous accompagner pendant vos méditations ? Ou bien avez-vous participé à une méditation durant laquelle étaient diffusées des huiles essentielles ?

Si vous n’avez jamais vécu ce type d’expérience, vous vous demandez peut-être justement : quel est le rapport entre la méditation et les huiles essentielles … ?

Sans entrer dans les détails historiques et culturels de l’usage millénaire des plantes pour les transes méditatives ou chamaniques aux quatre coins du globe, je vous propose de regarder d’un peu plus près ce que sont les huiles essentielles.

Les huiles essentielles, pour en reprendre la définition, sont des extraits végétaux très concentrés issus de la distillation des feuilles, fleurs ou écorces de plantes aromatiques.

J’imagine que vous avez tous déjà entendu parlé du « langage des fleurs » ? On offre une rose rouge à son épouse parce qu’elle symbolise l’amour passion et une rose blanche ou rose à sa maman parce qu’elle incarne l’amour pur ou l’amour tendre. Tout comme une femme peut offrir une rose rouge à son chéri : ça va dans les deux sens d’offrir des fleurs !

On le voit bien que les plantes sont des porteuses de messages, de symboles, et c’est aussi le cas dans les huiles essentielles. Celles-ci vont porter des messages spécifiques, des informations particulières ; elles sont aussi porteuses de charges électromagnétiques qui vont influer sur nous. Elle véhiculent aussi ce qu’on appelle de l’information circulante qui va nous être transmise lorsque l’on va utiliser les huiles essentielles, pour un quelconque usage de confort, de bien-être ou à visée thérapeutique.

Sous la forme d’huile essentielle, tous ces aspects se retrouve extrêmement concentrés donc offrent une action vraiment puissante.

J’ai déjà expliqué le mécanisme par lequel, grâce à l’olfaction, l’huile essentielle va transporter un message à la fois chimique et informationnel jusqu’au cœur de notre cerveau limbique, en court-circuitant le neocortex et donc notre raison, pour aller stimuler directement le siège de nos mémoires, de nos émotions, et de notre Inconscient. Si vous avez manqué ce Live, je remettrais le lien dans les commentaires de la video. (clic pour voir la vidéo)

En conséquence, utiliser les huiles essentielles pendant une méditation va nous permettre d’améliorer l’effet méditatif en nous permettant d’une part d’accéder à des zones « cachées » de notre cerveau, à court-circuiter notre mental (ou appelez cela  « égo » si vous préférez) pour être en capacité de recevoir, accueillir, des informations nouvelles qui nous guideront.

Dans ce contexte-là, nous irons choisir les huiles essentielles en fonction de l’objectif assigné à la méditation ou plus largement au thème, à l’esprit de la méditation et nous sélectionnerons celles parmi les huiles dont les actions subtiles et propriétés énergétiques et vibratoires iront nourrir, alimenter le thème de la méditation afin qu’elle nous soit encore plus bénéfique.

À ce stade, j’imagine que vous apprécieriez fort que je vous donne un exemple concret n’est-ce pas ?

Prenons le cas récent, puisqu’il date tout juste de la semaine dernière, de la soirée « Méditation et Mantras » organisée par le Centre Amrit Shanti à Québec, là où je participe plusieurs fois par mois à des méditations collectives sous la houlette experte de Julie Allaire.
Vendredi dernier, le thème de la méditation était « apporter la bonne fortune » et le mantra était « sat narayan » .

Sat Narayan fait référence au soutien universel. Ce mantra est chanté pour créer la paix intérieure afin que l’on puisse projeter la paix extérieure, le bonheur et la bonne fortune. Narayan est l’aspect de l’Infinité qui se rapporte à l’élément de l’eau. Ce mantra nous aide à « suivre le courant » et nous emmène au-delà du monde et jusqu’à l’expérience de l’infini.

À cette occasion donc, Julie et moi avons initié pour la première fois au centre l’expérience sensorielle de diffusion aromatique pendant la méditation.

J’ai alors réalisé un mélange d’huile essentielle de Cèdre du Liban (cedrus atlantica) et d’huile essentielle de lavande fine (lavandula angustifolia).

Le Cèdre du Liban fait partie des essences sacrées depuis plus de 2500 ans. Il incarne le lien entre la terre et le ciel, son tronc est un véritable symbole de « canal énergétique » et son houppier est associé à l’abondance et l’épanouissement dans la majesté.

En diffusant l’HE de Cèdre de Liban pendant cette méditation, je souhaitais offrir un enracinement fort tout en stimulant la remontée de l’énergie vitale et créatrice et l’élévation vers la prospérité.

La lavande fine, quant à elle, est largement réputée pour ses capacités à intensifier le « channeling » autrement dit en français de « canalisation » des énergies. La lavande fait partie de ces essences qui peuvent favoriser la transe méditative.
Mais surtout, entre autres propriétés subtiles, je l’ai sélectionnée parce qu’en l’utilisant tout en focalisant sur une intention claire – ce qui était le cas lors de cette soirée – elle permet l’ouverture conjointe des chakra du cœur et de la couronne et elle véhicule ainsi un profond sentiment de paix intérieure.

Et à en croire plusieurs des participants à cette soirée … la diffusion aromatique a eu un bel effet !

Il n’y a cependant pas forcément besoin d’avoir un objectif ou un thème clairement établi pour méditer ni pour utiliser les HE en méditation. On peut tout simplement réaliser une diffusion aromatique en se laissant guider par son intuition pour le choix de l’huile essentielle ; se laisser inspirer par son humeur du moment, par l’émotion ou l’état d’esprit qui teinte le moment méditatif.

Ainsi, si l’on ressent un besoin de soutien, d’enracinement, on ira choisir une huile essentielle boisée comme le Cèdre du Liban que je viens de citer, mais aussi le bois de santal, ou le sapin baumier. On peut également opter pour le classique et néanmoins formidable encens.
Si l’on est plus dans la légèreté ou la joie, une essence d’agrume sera extra pour nous accompagner ;  ou encore de l’huile essentielle de listée citronnée qui pour ma part, me fait toujours « pétiller » quand je l’utilise.
Le principal à ce moment-là est de vous laisser guider par vos préférences olfactives et par ce que les parfums représentent pour vous.

Vous pouvoir choisir une seule huile essentielle et c’est parfait ainsi, ou bien vous amuser avec des mélanges en respectant la quantité totale maximale d’HE pour une diffusion, à savoir une quinzaine de gouttes. Et si votre méditation dure plus de 15 minutes, évitez de diffuser au-delà surtout si vous êtes dans une petite pièce.

Je l’ai déjà mentionnée dans un précédent Live, mais c’est l’occasion de vous la rappeler, cette synergie aromatique que j’aime beaucoup en méditation et qui est une pure invitation à la rêverie, au voyage, en bref : à la déconnexion du mental !

Dans votre diffuseur, vous mélangez :

  • 4 à 5 gouttes d’huile essentielle de santal blanc (santalum album)

  • 3 gouttes d’huile essentielle de néroli (citrus aurantiume ssp. amara – fleurs)

  • 2 gouttes d’absolu de jasmin (jasmimum grandiflorum)

Je suis une habituée – et même un inconditionnelle ! – des méditations à la pleine lune et à la nouvelle lune. Est-ce que vous pratiquez cela aussi de votre côté ?

Or, cette fin de semaine, le 31 mars, ce sera la Pleine Lune. Et pas n’importe laquelle puisque nous allons – comme en janvier – de nouveau vivre une  Lune Bleue.
La Lune Bleue désigne le phénomène de la 2ème pleine lune au cours du même mois calendaire. Cela se produit 7 fois tous les 19 ans.

C’est ce qui a amené les anglo-saxons à développé l’expression « once in a blue moon » qui est l’équivalent de notre expression française « tous les 36 du mois ».
S’agissant du terme « Lune Bleue », il n’est pas du tout issu ni de l’astronomie ni de l’astrologie, mais il est un héritage vieux de 440 ans et légué par un illustre William Shakespeare ! Et oui, c’est dans une de ses œuvres publiées en 1578 qu’apparaît pour la première fois le terme de « Blue Moon » pour qualifier un phénomène rare et bizarre ou absurde.

Pour en revenir au siècle présent et à la pleine lune de cette semaine, ce sera donc pour moi et pour beaucoup d’entre vous qui regardez ce Live, l’occasion d’une belle méditation. Et pour ma part, je vais bien sûr me concocter une petite synergie aromatique à diffuser pour soutenir ma méditation.

Je me suis donc penchée sur la symbolique de cette lune, qui se situe dans le signe zodiacal de la Balance.

Globalement, cette lune nous invite au grand nettoyage de printemps (elle aussi, dirais-je !), pour nous libérer des aspects négatifs dans nos vies. Elle va contribuer à mettre en lumière les pensées négatives de toutes sortes qui nous habitent, ainsi que les fardeaux que l’on porte et que l’on traîne, parfois depuis longtemps.
Cette lunaison porte avec elle des vibrations de mélancolie et d’incompréhension, et cela va nous amener à devoir développer patience et prudence pour ne pas se perdre et commettre des erreurs malheureuses si l’on fonce tête baissée dans l’action à cette période-là.

Cette  lune bleue d’une part nous propose de comprendre nos peurs afin de les libérer de notre subconscient, et d’autre part elle est associée aux puissantes énergies de résurrection puisqu’elle coïncide avec Pâques, qui incarne la résurrection du Christ. Attention, ça va secouer fort ! C’est donc une véritable invitation, une fois de plus, à franchir une étape décisive dans notre cheminement, à entrer dans une nouvelle phase de notre vie, plus en lumière, en paix et en amour.

Avez-vous envie que je partage avec vous la synergie que je vais me concocter à cette occasion ?

La voici : il s’agira d’un mélange d’huile essentielle de bergamote, de lemon-grass et de lavande fine (encore elle, oui).

La bergamote (citrus bergamia) contribue à dégager les peurs stockées dans la mémoire cellulaire, à nous libérer de nos propres limitations, tout en favorisant notre élévation et en stimulant notre taux vibratoire.

La lavande fine (lavandula augustifolia), comme je l’ai dit tout à l’heure, elle nous insuffle la paix, mais aussi nous apprend la patience au regard du temps infini et relatif, et nous en aurons bien besoin pendant cette lunaison.

Enfin, j’ai choisi le lemon-grass (cymbopogon citratus ou cymbopogon flexuosus) pour stimuler le chakra sacré car pour franchir cette épate, je vais avoir besoin de me connecter à ma mission de vie. En outre, le lemon-grass m’offre aussi de développer ma patience et ma confiance en apaisant mon mental et mes inquiétudes. C’est une huile essentielle qui est également porteuse du souffle d’air rafraichissant lié au renouveau du printemps.

Un beau programme d’accompagnement avec nos amies les essences aromatiques n’est-ce pas ? Concernant le dosage, je dirais que chacun est libre de formuler ses propres quantités en fonction de ses ressentis personnels, sous réserve de ne pas dépasser 12 à 15 gouttes d’HE au total dans le diffuseur. Par contre, veillez à bien choisir le diffuseur que vous utiliserez : si par exemple, vous avez l’idée d’utiliser un brûle-parfum avec une bougie, oubliez cela tout de suite ! Ça n’est pas du tout adapté pour les huiles essentielles, et je vous invite à lire mon article sur le choix des diffuseurs (clic vers l’article)

Si vous avez des questions, faites-vous plaisir et faites-moi plaisir en les posant dans les commentaires ou en message privé si vous préférez.
Si vous avez apprécié cet Aroma-Live, je vous invite vraiment à le partager soit sur votre mur FB soit en message privé à vos amis qui s’intéressent ou qui pratiquent la méditation. Ne gardons pas les bonnes choses pour nous, n’est-ce pas ? Le bonheur et l’abondance jaillissent à travers le partage et le don. 🙂

Pour finir ce Live, je vais vous remercie de votre intérêt, de votre présence, de votre fidélité. Je vais vous souhaiter une belle semaine, de profiter de celle-ci pour nettoyer vos cristaux, pour bien aérer votre maison, de vous aérer vous en profitant de la nature.

Dans tous les cas, prenez soin de vous, cultivez votre Naturel-Vitalité, je vous embrasse.
Nathy

Vous souhaitez être informé(e) des prochains Aroma-Live ?
Je vous propose de vous inscrire par le biais du formulaire ci-dessous pour recevoir la programmation mensuelle.

Veuillez indiquer une adresse de courriel valide.
Cette information me permettra d'éviter de vous envoyer des informations qui ne concernent pas votre pays et que vous risquez de considérer comme inapproprié. Exemple : si vous habitez en France métropolitaine, cela vous évitera de recevoir un courriel traitant d'un atelier qui se déroule au Québec.
By |2018-06-26T11:34:44-05:00mars 29th, 2018|Aroma-Live, Énergétique, méditation|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

[index]
[index]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]