Anne. Hannah. Anny.
Trois femmes. Trois époques. Trois vies.
Un lien.
Celui des femmes qui luttent contre le destin que la société leur impose, qui refusent le rôle que les règles leur attribuent.

Celui des femmes, si nombreuses, qui se sentent différentes et se perdent à essayer de se conformer à ce que « on » attend d’elles.

Celui des femmes, si nombreuses, qui se sentent différentes et se (re)trouvent enfin lorsqu’elles s’émancipent des carcans de leur temps, qu’elles prennent LEUR place pour exprimer LEUR identité et LEURS valeurs intrinsèques… même si cela signifie renoncer à la facilité. Se détourner de la voie tracée, naviguer sur une mer démontée, pour ÊTRE … ELLES.

Un roman qui m’a touchée particulièrement . Il est dans ma bibliothèque depuis un (bon) moment … et j’ai souri à mon ange de m’avoir soufflé de le lire MAINTENANT.

Je suis admirative du talent d’Éric-Emmanuel Schmitt de si bien décrire l’esprit et le coeur de la femme, des femmes. Il le prouve une fois de plus dans ce beau roman qu’est La femme au miroir.

Si j’avais une fille adolescente, je lui mettrais ce livre entre les mains. Puis, nous en discuterions en dégustant une part de gâteau ultra moelleux qui m’a été inspirée par cette lecture : un gâteau de courgettes au miel et au fenouil.

Et nous échangerions sur ce roman tout en profitant des bienfaits d’une diffusion d’huile essentielle de Sauge sclarée (Salvia sclarea) : l’énergie de la Sauge favorise l’introspection, elle est un miroir qui permet de se regarder soi-même sans mensonge. Elle cible les problématiques liées au comportement voire au conditionnement d’auto-destruction ; elle aide à calmer la peur d’avancer vers de nouvelles situations de vie en renforçant le sens de l’indépendance et en nous connectant à nos ressources intérieures.

Découvrez Zizanie en cuisine, conte philosophique et récit « chasse au trésor » pour les 8 à 88 ans, écrit par Nathy d’Eurveilher et illustré par Frédéric Michel : CLIC

Petit clin d’oeil : L’idée de Zizanie en cuisine a vu le jour lorsque je suivais une masterclass d’écriture d’Éric-Emmanuel Schmitt…😉