« Le sergent Barbara Havers, 30 ans, ne s’embarrasse ni de coquetterie ni de diplomatie. Et ce n’est pas l’inspecteur Thomas Linley, pur produit de l’aristocratie britannique à la réputation de don Juan, qui la fera changer. Une seule chose peut lui faire oublier son aversion pour cet ancien d’Eton : un crime à élucider. » (extrait du dos de couverture).

C’est mon époux qui m’a fait découvrir la grande romancière Elizabeth George et son art du roman policier. J’avoue qu’en découvrant ce premier roman de la série Inspecteur Linley, j’eus d’abord bien de la difficulté à rentrer tant dans l’histoire que dans le style … J’ai tout de même persévéré au-delà des 60 premières pages … jusqu’à devenir une grande adepte de cette auteure !
Enquête dans le brouillard est son premier roman, récompensé aux USA par deux prix prestigieux et en France par le Grand prix de littérature policière.
Elizabeth George nous plonge dans des intrigues bien ficelées et le duo d’enquêteurs nous confronte à une sociologie britannique passionnante. Les personnages sont particulièrement bien soignés et se révèlent au fil des romans et intrigues, dans tous leurs méandres humains, pour notre plus grand plaisir de lecteur.

J’ai beaucoup apprécié de relire Enquête dans le Brouillard, en dégustant une bière québécoise au nom évocateur, Nuit Blanche … pour toutes celles que j’ai passées en dévorant les aventures de Linley et Havers ! Et puis, petit plaisir supplémentaire, à la place des chips au vinaigre dont raffole le sergent Havers, j’ai opté pour des craquelins tartinés de mon savoureux houmous maison aux fèves de Lima.

Quant à l’essence de Lime (Citrus aurantifolia), elle parfume ma bière blanche à souhait ; et elle apporte ce soupçon d’impertinence et d’acuité qui transforme un bon enquêteur en excellent détective !