LE pancake moelleux à la banane, et à l’huile essentielle de gingembre.

/, Ma Cuisine Vitalité, recette sucrée/LE pancake moelleux à la banane, et à l’huile essentielle de gingembre.

LE pancake moelleux à la banane, et à l’huile essentielle de gingembre.

iC’était un dimanche soir.
Un soir de tempête de neige qui avait débuté à midi et qui se poursuivrait, annonçait la météo, jusqu’au lendemain après-midi.
Un soir d’un jour où nous n’étions pas sortis de la maison et avions transformé le repos dominical en journée studieuse.

C’était un dimanche soir où lorsque nous nous sommes rejoints en cuisine avec la fameuse phrase « qu’est-ce qu’on mange ce soir ? », une image de gros pancakes moelleux, gourmands et plein de réconfort a surgi comme un clown hors de sa boîte : pop ! pop ! pop !!!!

Le combat entre ma raison et mon envie fut des plus brefs. La bataille fut même avortée par l’exclamation de mon mari : « oh oui, des pancakes : très bonne idée ! Veux-tu que je les prépare ? »
K.O.
Knock Out la Raison.
K.O.
Kick Off d’une nouvelle recette de pancake qui germait dans mon esprit …

Je laissais donc mon mari s’occuper de préparer le potage, pendant que je musardais dans le placard/garde-manger/caverne-aux-trésors et que j’en extirpais quelques ingrédients de base. J’attrapais au passage la banane tachetée de brun, solitaire au milieu d’une escouade de pommes et d’un petit clan de mandarines dans la corbeille à fruits. C’était lui rendre service de l’honorer ainsi dans sa valeur utile et gustative plutôt que de la laisser dépérir au centre des insolentes aux couleurs vives.
La banane sur le plan de travail me susurrait des charmes tropicaux, me rappelant son amie mangue prenant le frais dans le frigo. À l’idée de ce duo, je poussais donc le vice un peu plus loin, un plus loin me faisant faire un détour jusqu’à mon coffret d’huiles essentielles duquel je retirais un précieux compagnon d’exotisme gustatif : Monsieur Zingiber Officinale.
Que l’on connait mieux sous son surnom populaire : Gingembre !

De retour en cuisine, j’observais les items de ma collecte s’étalant largement sur mon étroit espace de travail, et je hochais la tête de satisfaction, avec cette excitation si propre à la phase créative : le mirage du résultat heureux au fond des rétines imaginatives se télescopant avec l’incertitude d’un voyage jamais entrepris.
À l’ouvrage !

Cling ! Frrrrr … cshlac ! krikk … chiouuuuuuu … tac tac tac ; vrrrr … cling !

Quelques minutes et tours de main et jeux d’ustensiles plus tard : une pâte à pancake épaisse et onctueuse s’apprêtait à prendre du repos, un entracte nécessaire avant le lever de rideau : CUISSON !

Le suspense à son comble, mon mari et moi dans la même veine de gourmandise et curiosité fébriles, nous inclinions sur la poêle chaude comme sur un berceau paisible, pour voir comment se présente le bébé.

Et ….

Waouh ! kligñ kligñ kligñ les yeux pétillent ; le pancake se présentait comme dans nos espérances : magnifique !

Un pancake qui gonfle si bien … on a hâte de le dévorer ! Oups, pardon : de le déguster. 🙂

Pendant que mon mari supervisait la cuisson des autres pancakes, je m’empressais de préparer leur future (futur à conjuguer au mode immédiat du plus-que-parfait !) garniture : sauce au chocolat noir maison ; copeaux de noix de coco rôtis, lamelles de mangue fraîche, et enfin noix du Brésil grossièrement – mais délicatement et sans grossièreté – hachées.

ENFIN !
Tout était prêt.

Nous avions même achevé de vider notre bol de potage à la courge, la Raison était sauve ; nous pouvions lâcher la bride à l’Envie !

Un gros pancake à la banane avec sa gourmande garniture exotiquement chocolatée. Miam !

Oh ! kesh ki ya … ? shcuzé moi, gé la bouche … nam nam nam … pleine ! Blurp .

Ahhhhhh ! Vous aimeriez la recette ? Ah ben oui, c’est sûr ! Et vous avez bien raison de la vouloir !

D’autant plus que ce pancake n’est pas simplement super bon, et il DOUBLEMENT super bon : Excellent sur le plan gustatif ET Excellent sur le plan nutritionnel. Je n’en suis pas peu fière ! Mais je vous en reparle ensuite de toutes ses belles qualités nutritives à ce gros pancake sans gluten ni lactose. Promis !

Pancake moelleux aux bananes, HE de gingembre (sans gluten sans lactose)

Ingrédients pour 6 à 8 pancakes (selon la grosseur) :

  • 3/4 tasse de farine de quinoa
  • 1/4 tasse de farine de riz brun (riz complet)
  • 1 cuillerée à café de psyllium blond
  • 2 cuillerées à soupe bien pleines de graines de chanvre
  • 1 cuillerée à café de poudre à pâte (levure de pâtisserie)
  • 1/2 cuillerée à café de baking soda (bicarbonate alimentaire)
  • 1 bonne pincée de sel
  • 1 grosse banane mûre
  • 1 tasse 1/4 de lait de soja (ou autre lait végétal)
  • 2 cuillerées à soupe de sirop d’érable
  • 1 cuillerée à soupe d’huile de pépins de raisin
  • 1 cuillerée à soupe de rhum (facultatif)
  • 1 oeuf
  • 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de gingembre (selon la puissance gustative désirée)

Ma préparation :
Dans un saladier, versez les ingrédients secs : les deux farines, le psyllium, les graines de chanvre, la poudre à pâte, le bicarbonate alimentaire, le sel, creusez un puits au centre, réservez.
Dans un autre saladier, fouettez ensemble l’oeuf, le sirop d’érable, l’huile de pépins de raisin, le rhum, et l’huile essentielle de gingembre. Lorsque le mélange est homogène, ajoutez le lait de soja et fouettez bien de nouveau.
Versez peu à peu le mélange liquide dans le puits des ingrédients secs, tout en fouettant régulièrement et vivement pour ne pas que cela forme de grumeau.
Épluchez la banane, taillez-la en rondelles, puis écrasez-la avec une fourchette pour obtenir une purée, et ajoutez celle-ci dans la préparation ; mélangez bien.
Laissez reposer de 10 à 25 minutes. Plus vous laissez reposer la pâte et plus vos pancakes seront gonflés et moelleux.
Graissez légèrement une poêle, et versez une louche de pâte en l’étalant mais en lui conservant une bonne épaisseur. Faites cuire à feu modéré jusqu’à ce qu’il se forme des bulles, puis retournez le pancake et poursuivez la cuisson pendant 2 minutes jusqu’à ce que l’autre face soit bien cuite. Retirez de la poêle et poursuivez la cuisson des autres pancakes, l’un après l’autre.
J’ai réalisé des gros pancakes d’environ 15 à 20 cm de diamètre

Note : à défaut d’huile essentielle de gingembre, vous pouvez ajouter dans votre préparation une grosse pincée de gingembre en poudre, voire 1/4 cuillerée à café … selon votre amour prudent ou totalement passionné pour le gingembre !


Et c’est un pancake SANTÉ ! Avec de très beaux atouts sur le plan nutritionnel.

Un pancake de 60g apporte 127 cal, avec une charge glycémique très modérée (8,9).
De très bons apports en oméga-3 (une seule portion couvre 30% des AJR en oméga-3 !) et en fibres alimentaires (2,8g par portion) ; une teneur réduite en lipides et surtout une faible quantité d’acides gras saturés (0,9 g par portion).
Des apports intéressants en magnésium (un pancake fournit 16% des AJR en magnésium), en potassium, en fer, zinc, cuivre et manganèse au niveau des minéraux ; et en vitamine D et E principalement et dans une moindre mesure dans certaines vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5 et B6).

Nous avons donc ici un très beau dessert ou collation qui saura nourrir notre gourmandise et notre plaisir gustatif autant que nourrir notre corps et notre santé !


Je vous souhaite donc une belle découverte et une excellente dégustation.


Et plaisir supplémentaire, ce pancake moelleux à la banane est une nouvelle illustration de notre beau travail d’équipe, entre mon mari et moi-même : moi à la création culinaire et lui à l’analyse nutritionnelle … pour une recette qui va rejoindre les 300 autres (dont une majorité exclusives et non publiées) que nous mettons à la disposition de nos clients du programme de ré-équilibrage alimentaire MenusPerso, dont la devise est « manger avec plaisir tout le temps et longtemps » !

About the Author:

Leave A Comment

[index]
[index]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]