L’ange des sept mers, de Sandrine Barbier Lombardy

Si tu as apprécies les récits sur fond historique comme moi, tu vas être très intéressé.e à cette deuxième chronique des Lectures Z’indés*. Je te présente L’ange des sept mers, premier roman d’une écrivaine française qui a un très beau potentiel en elle. Avec L’ange des sept mers, elle nous propose une romance historique au temps de Louis XV et nous offre un agréable voyage littéraire.

Les lectures Z'indés : mes chroniques de livres signés par des auteur.e.s indépendant.e.s ... pour te faire découvrir les pépites de l'autoédition (uniquement des livres à qui j'ai attribué 4 ou 5 étoiles).

Je t’invite à découvrir la genèse, les coulisses et mon appréciation de lecture de ce roman en regardant cette vidéo, où je reçois l’autrice Sandrine Barbier Lombardy.

Résumé de L’ange des sept mers

France, printemps de l’an 1720.

Le château de Carladès, demeure des Comtes de Langeac, est assailli par une horde de mercenaires qui y met le feu, sur ordre du Baron de Villadière. Seule rescapée de ce drame : Émilie, fille unique du Comte de Langeac, alors âgée de quatre ans. Son oncle, le Vicomte de Fontmarcy la recueille dans son propre château, où Émilie grandit avec ses cousins sans se soucier de son passé.

Lorsqu’elle fait ses débuts à Versailles, certains voient d’un fort mauvais oeil l’arrivée de l’intrépide jeune fille à la cour de Louis XV. Confrontée à son destin, l’ardente Comtesse s’échappe en prenant la mer, protégée par l’illustre Armand, Comte de Montreux et capitaine de l’Atlas – navire de commerce du Roi. Elle sera contrainte à l’exil dans les îles de Saint-Domingue, où une toute nouvelle vie commencera pour elle.

……//……

Tu as la curiosité de savoir quand et dans quelles circonstances particulières Sandrine a commencé à écrire son roman ? Clique ICI.

Mon avis de lecture.

Accède directement à mon avis de lecture en vidéo en cliquant ICI.

Une romance historique.

L’ange des sept mers nous offre une belle épopée, telle qu’on les aime pour nos lectures Évasion, et tous les codes du genre Romance historique se retrouvent au fil des pages, pour le grand plaisir de la lectrice.

Émilie de Langeac est une héroïne à la fois innocente et farouche, ballotée par la vie et courageuse. On la verra évoluer, se leurrer, chuter, rebondir, grandir tout au fil du roman.
Armand de Montreux est aussi un beau personnage romanesque, aventurier et charismatique, il se montre rapidement protecteur vis-à-vis d’Émilie, mais on ignore ses motivations même si l’on devine qu’il y en a une bien plus profonde que le sourire charmant de la demoiselle.

L’ange des sept mers m’a rappelé d’une certaine façon la saga des Angélique Marquise des Anges, mais pas la version édulcorée, réductrice et machiste de l’adaptation cinématographique ! Celle de la femme profondément battante et fière de la série littéraire signée Anne Golon.

Un fond historique très bien documenté.

Férue de romans historiques, je suis particulièrement sensible au fait qu’ils traduisent une vision romanesque certes, mais aussi réaliste de l’époque dans laquelle ils prennent place.

En la matière, L’ange des sept mers mérite son qualificatif d’historique, car il nous donne accès aux coulisses de la grande Histoire grâce à l’excellent travail de documentation réalisé par Sandrine Barbier Lombardy.

L’autrice nous offre de découvrir des facettes méconnues de l’homme qu’était le roi Louis XV et de l’influence de son règne. L’esprit des antichambres et salons de Versailles est particulièrement bien traduit.
Dans son entretien vidéo, Sandrine nous expose sa méthode de travail pour ce qui concerne la recherche documentaire : clic.

Véritable passionnée de ce roi mal connu des Français, au cours de notre entretien Sandrine a mis en lumière des aspects passionnants sur le parcours de cet homme qui ne figurent pas dans son roman. Je t’offre ces extraits des propos passionnés de Sandrine en bonus après le générique de la vidéo, juste ICI.

Des personnages secondaires qui ont du corps.

Les personnages secondaires de L’ange des sept mers sont bien trouvés et bien travaillés. Ils tiennent, à mon sens, une place juste dans le récit et l’enrichissent avec pertinence, par exemple celui du fidèle second d’Armand de Montreux ou encore de la cousine d’Émilie.
Ce roman nous livre des personnages profondément humains : ils ont tous leurs forces ainsi que leurs faiblesses, et pas uniquement des petits défauts. L’écueil pour l’écrivain.e de romances et de livres d’aventures, c’est d’avoir tendance à trop idéaliser ses personnages principaux et d’en faire des Mary-Sue ou des Gary-Stu ; Sandrine n’est pas tombée dans ce piège, cela rend son roman d’autant plus intéressant à lire.

Pas qu’une histoire superficielle.

Un autre aspect que j’ai apprécié dans la lecture de ce roman, ce sont les messages véhiculés et réflexions sous-jacentes qui lui donnent de la profondeur.

Ainsi, le portrait brossé du sort et du destin des femmes selon leur place et leur rang dans la société française de ce début du XVIIIème siècle, à travers une série de personnages féminins bien choisis.

La question de l’esclavage y est également abordée d’une façon intelligente et qui marque les esprits. Dans la vidéo, je cite un extrait du livre qui illustre bien ce propos. (clic)

S’insèrent aussi des liens sur l’amitié, la complexité des relations familiales, la loyauté, et sur la résilience.

Le poids des enjeux et stratégiques politiques et leurs répercussions sur les êtres humains vs les institutions ressort également d’une manière intéressante. Montrer que l’Histoire avec un grand H n’est pas qu’une succession de dates et d’événements, mais qu’elle est avant tout vécue par des gens, des personnes ordinaires relève d’une intention très bien identifiée de l’autrice. Sandrine nous l’explique clairement dans son entrevue : Clic.

Un roman d’aventures.

L’ange des sept mers est indéniablement un roman d’aventures qui nous fait parcourir les mers au milieu de corsaires, marchands et pirates, de batailles navales, coup-fourrés et guerre commerciale ; qui nous introduit dans les dédales des salons de Versailles au milieu des courtisans, nobles et favorites, de complots, jalousies et dangers mortels ; qui nous transporte dans les campagnes françaises au sein de relations familiales complexes.

C’est une histoire pleine de rebondissements, tant dans l’intrigue que dans la romance, bien ficelée.

La fin nous fait haleter, frémir, jusqu’au point de stupéfaction. Un basculement inédit qui prédit un tome 2 encore plus épique. J’ai hâte !

Je te rassure, chère Lectrice, peut très bien se lire en solo. 🙂

Un livre disponible exclusivement sur Amazon.

L’ange des sept mers est disponible à la vente, exclusivement sur la plateforme Amazon. Je te mets ici les liens pour t’offrir cette belle lecture :

Amazon Canada : https://amzn.to/3CarWbp

Amazon France : https://amzn.to/3B8AJJx

Les Nouvelles : le meilleur moyen de s’offrir un petit plaisir littéraire entre deux lectures de romans !

Découvre Une petite bombe sous le pied gauche, un road trip pychologique saisissant qui prend pour décor la route du fleuve Saint-Laurent.

45 minutes de lecture pour cette épopée intime qui offre bien des surprises !

Disponible à l’achat sur Amazon Canada, Amazon France OU en téléchargement gratuit et autorisé en t’inscrivant ICI.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Articles recommandés

1 commentaire

  1. Sandrine LOMBARDY

    Merci pour ton invitation et merci pour cette chronique très encourageante. J’ai pris beaucoup de plaisir à partager avec toi sur le livre lors de notre entretien vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[index]
[index]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]