La Tanaisie annuelle : superbe anti-inflammatoire et antiallergique.

//La Tanaisie annuelle : superbe anti-inflammatoire et antiallergique.

La Tanaisie annuelle : superbe anti-inflammatoire et antiallergique.

De son nom latin tanacetum annuum, la Tanaisie annuelle, originaire du Maroc et se développant aussi en Espagne et au Portugal,  est également appelée tanaisie bleue ou camomille bleue en raison de la présence importante de molécules de chamaluzène qui lui confèrent cette couleur bleue intense.

Elle est une huile essentielle rare, coûteuse et cependant vraiment précieuse sur le plan de la santé.
Parcourons ensemble ses principales propriétés thérapeutiques et quelques-uns de ses usages fréquents.

Propriétés thérapeutiques de l’huile essentielle de Tanaisie annuelle

L’huile essentielles de tanaisie annuelle est particulièrement réputée pour sa grande puissance d’action en tant que :

– anti-inflammatoire  et anti-phlogistique

Elle agit sur toutes les formes d’inflammation et particulièrement celles des voies respiratoires ainsi que les inflammations d’ordre rhumatologiques : névrites, sciatiques, arthrites, rhumatismes musculaires.

– anti-histaminique.

Grâce à sa concentration en chamaluzène, elle est une des plus efficaces anti-histaminiques, tant pour les allergies cutanées que pour les allergies saisonnières.
Sur ces dernières, elle contribue à réduire les symptômes d’écoulement nasal, de picotement oculaire et d’éternuement. Son utilisation prolongée dans le cadre d’un protocole adapté permet de réduire significativement la fréquence des épisodes allergiques.

 – antiprurigineuse

Elle est excellente pour soulager les démangeaisons cutanées de tous types : celles d’origine allergique, les dermites irritatives, les érythèmes, la couperose, etc.

Action sur l’asthme

L’huile essentielle de tanaisie annuelle est spécifiquement indiquée chez les personnes asthmatiques, que ce soit pour l’asthme allergique aussi bien que l’asthme nerveux, en raison de son action theophyllin-like, c’est-à-dire une action similaire à celle de la théophyline – médicament administré pour le soulagement des crises d’asthme et en cas d’emphysème.

Antalgique

La présence de para-cymène dans la composition de l’huile essentielle de tanaisie annuelle fait d’elle une bonne antalgique percutanée, c’est-à-dire qu’elle contribue à soulager les douleurs lorsqu’elle est utilisée par voie topique, sur la peau.

Calmante et hypotensive

Sa forte concentration en sesquiterpènes lui donne une action calmante du système nerveux, voire relaxante pouvant favoriser un meilleur sommeil ; également une capacité à faire baisser la pression artérielle donc une action hypotensive.

Veinotonique

Son action phlébotonique améliore la circulation sanguine et fortifie les parois veineuses : elle est donc également indiquée pour les personnes souffrant de varices.

Antileucémique

L’huile essentielle de tanaisie annuelle serait également stimulante du thymus, avec une action antileucémique sur certaines formes de leucémie.

Stimulante générale

Enfin, de manière globale, c’est une bonne stimulante générale sans être excitante : elle permet donc de soutenir le corps et l’esprit face à de nombreuses activités.

Modes d’utilisation :

L’huile essentielle de tanaisie annuelle s’utilise principalement par voie cutanée ou en olfaction ; elle ne s’ingère pas par voie orale.

 En diffusion atmosphérique, il est préférable de la diffuser sur de courtes durées et en association avec d’autres huiles essentielles.

Par ailleurs, pour les peaux sensibles, il sera conseillé de diluer l’huile essentielle de tanaisie annuelle dans 60 à 80% d’huile végétale avant d’en faire une application cutanée.

Précautions d’emploi :

La présence de cétones – entre 8 et 12% – dans cette huile essentielle la contre-indique d’utilisation pour les femmes enceintes et allaitantes (sauf en olfaction), de même que pour les sujets épileptiques (surtout si utilisée pure ou seule), ainsi que sur les enfants de moins de 6 ans.

Ayant une incidence endocrinienne du fait de la présence de chamaluzène (celui-ci peut engendrer un raccourcissement du cycle menstruel), il est préférable d’en éviter son usage régulier ou de longue durée chez la femme ayant des antécédents de cancer hormono-dépendant.

Comme avec toutes les huiles essentielles, pensez à faire un test de tolérance cutanée, en appliquant une goutte de tanaisie annuelle sur la crête du coude et en laissant agir de 12 à 24h. Si aucune rougeur ni démangeaison n’apparaît, vous pouvez utiliser sereinement cette huile essentielle. En cas contraire cela signifie que cette huile essentielle n’est pas adaptée pour vous :  appliquez une dose généreuse d’huile végétale sur la surface de la peau incommodée, puis lavez bien.

À ne pas confondre :

Il est important de noter que la tanaisie annuelle ne doit surtout pas être confondue avec la tanaisie vulgaire (tanacetum vulgare) qui elle, est composée à 80% de cétones ce qui lui confère une toxicité certaine.

Exemples d’usages :

En cas d’asthme nerveux chez l’enfant de plus de 6 ans, je vais associer l’huile essentielle de tanaise annuelle à celle de marjolaine des jardins, de petit grain bigarade et de camomille romaine, à raison de 10 gouttes de tanaisie annuelle et 7 gouttes de chaque autre huile essentielle dans 10 ml d’huile végétale : une application de 3 à 4 gouttes du mélange sur le plexus solaire et la plante des pieds 1 à 2 fois par jour en prévention dans les périodes sensibles.

En cas de crise d’asthme, on va pouvoir utiliser la tanaisie annuelle seule à raison d’une goutte dans 4 à 8 gouttes d’huile végétale, en fonction de l’âge de l’enfant ou de la personne, à appliquer sur le thorax toutes les 15 minutes pendant 2 heures (donc 4 fois) et à faire respirer dans un mouchoir en tissu.

En cas d’allergie saisonnière, 1 goutte déposée sur un mouchoir en tissu à respirer régulièrement. Et 3 gouttes de tanaisie annuelle dans 6 gouttes d’huile végétale à appliquer sur les poignets, à la base du cou et à l’arrière de la nuque, 3 à 4 fois par jour sur une période de 7 jours. Elle sera également intéressante à utiliser en synergie avec d’autres huiles essentielles.
Personnellement, je recommande particulièrement la synergie Balance de dōTERRA à utiliser en protocole de fond pour les allergies saisonnières. Ce mélange Balance comprend de l’huile essentielle de Tanaisie annuelle dont l’action est renforcée par celles de Camomille matricaire, de bois de hô, d’épinette noire, etc.

En cas de démangeaisons du cuir chevelu, voire de pellicules, l’huile essentielle de tanaisie annuelle sera vraiment efficace pour apporter un soulagement d’autant plus qu’elle a aussi une action régulatrice du sébum.
Il s’agira alors d’en incorporer 2 à 3 gouttes dans une noix de shampoing pendant le lavage des cheveux. Je préconise 2 gouttes de tanaisie annuelle et 1 goutte de romarin à cinéole ou 1 goutte de tea tree (arbre à thé – melaleuca alternifolia) pour renforcer l’action.

En cas de douleurs inflammatoires du système ostéoarticulaire (rhumatisme, arthrite, etc) : je la recommande en massage des zones douloureuses avec une dilution de l’ordre de 5 à 10% dans une huile végétale d’arnica ou de calophylle inophylle ou encore un macérat huileux de millepertuis (si pas de contre-indication). Elle pourra être associée à de l’huile essentielle de gingembre, de lavande vraie, et de gaulthérie couchée. On retrouve d’ailleurs la tanaisie annuelle dans la synergie prête à l’emploi Deep Blue de dōTERRA qui est la synergie spécialisée pour les douleurs osseuses, articulaires, musculaires et névralgiques.

En aromathérapie énergétique, l’huile essentielle de tanaisie annuelle agit à la fois sur le chakra de la gorge et favorise l’expression de soi et la communication avec autrui ; et également dans des synergies pour équilibrer le chakra du plexus solaire.


Enfin, petit clin d’oeil aux jardiniers et mains vertes : l’huile essentielle de tanaisie annuelle est une belle alliée dans le jardin car elle aidera à éloigner les pucerons, les puces, les punaises et les fourmis alors qu’elle est très appréciée des coccinelles. 

Il y a encore des dizaines d’utilisations possibles de cette formidable huile essentielle de tanaisie annuelle ou camomille bleue, qu’on s’en serve seule ou avec d’autres essences aromatiques.

Je vous la recommande vivement, notamment si ces propriétés anti-inflammatoires, anti-histaminiques, antiallergiques et antiprurigineuses peuvent venir en aide à vos soucis de santé ou de bien-être personnels. Vous vous en féliciterez !



Seul votre médecin traitant est apte à établir un diagnostic de votre état de santé. Les conseils du présent site web sont fournis à titre informatif et ne constituent en aucun cas un diagnostic ni une prescription médicale.  Ils ne se substituent ni ne remplacent en aucun cas votre traitement médical qui ne doit pas être modifié sans l’avis de votre médecin. Les huiles essentielles, les compléments nutritionnels et autres produits naturels cités ne remplacent en rien les médicaments qui vous ont été prescrits; si les symptômes persistent ou s’aggravent, consultez votre médecin traitant.

By |2019-07-23T09:02:36-05:00juillet 23rd, 2019|Aromathérapie|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

[index]
[index]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]