Haldi Ka Doodh, Golden Milk, Lait d’Or : la recette

/, Phytothérapie/Haldi Ka Doodh, Golden Milk, Lait d’Or : la recette

Haldi Ka Doodh, Golden Milk, Lait d’Or : la recette

Haldi Ka Doodh est le nom traditionnel indien de cette très ancienne et très populaire recette ayurvédique signifiant littéralement « lait au curcuma ».
Considérée comme une véritable « potion magique », cette préparation a été popularisée en Occident sous le nom de Golden Milk … ou Lait d’Or en français.

L’ingrédient central est le curcuma, plante incontournable de la médecine ayurvédique qui la considère pour ces nombreuses vertus à tel point qu’elle est appelée « épice la vie ». Stimulant du système immunitaire, très puissant anti-oxydant, régulateur hépato-digestif, équilibrant du métabolisme général, anti-inflammatoire puissant, antiparasitaire, anti-rhumatismal, le curcuma est une pharmacie à lui tout seul dans l’Ayurvéda, mais c’est en l’alliant à d’autres plantes que son pouvoir thérapeutique sera multiplié.

Si la tradition indienne considère le Haldi Ka Doodh si efficace, c’est aussi en raison de l’équilibre des saveurs qui opère dans la recette.
L’Ayurvéda, qui a défini les « six saveurs » indispensables à la santé¹, indique que d’associer le goût amer du curcuma à la saveur douce (sucrée, « sweet » en anglais) permet d’équilibrer ces saveurs et d’augmenter la puissance d’action du curcuma.
Pour la médecine indienne millénaire, les amers aident le corps à se désintoxiquer (ce que les recherches scientifiques en phyto-aromathérapie ont confirmé) tandis que le doux, le sucré participe à une meilleure biodisponibilité pour transporter les principes actifs médicinaux des amers au cœur des cellules.

Alors, bien évidemment, lorsque l’Ayurveda parle de goût « sucré », cela n’a strictement rien à voir avec le fait de manger des friandises et sucreries transformées. Cela désigne uniquement les aliments naturellement sucrés – ou, d’un point de vue nutritionnel, nous dirons riches en glucides – et qui n’ont pas subi de transformations majeures : riz, blé, pommes de terre, pois chiches, mais aussi le lait, les fruits, les noix, le miel, la noix de coco, etc.

Voyons maintenant la recette.

Les ingrédients :

  • 1 tasse (250 ml) de lait biologique (ou lait d’amande)
  • ½ cuillerée à café de curcuma moulu bio
  • 1/4 cuillerée à café de cannelle en poudre bio
  • 1/4 cuillerée à café de cardamome en poudre bio
  • 1 à 2 grains de poivre
  • 1 pincée de noix de muscade bio
  • ½ cuillerée à café huile de coco ou ghee bio
  • Miel cru biologique ou sirop d’érable 100% naturel

Préparation :
Faites chauffer le lait avec toutes les épices dans une petite casserole à feu doux jusqu’à frémissement. Une fois chaud, retirez du feu, ajoutez l’huile de coco ou le ghee, ainsi que le miel ou le sirop d’érable au goût. Fouettez vivement l’ensemble.
Vous pouvez vous servir d’un mixeur plongeur pour donner une texture plus onctueuse.
Si vous utilisez du miel, veillez à laisser un peu tiédir le lait d’or avant de l’incorporer dedans, de manière à mieux conserver les propriétés bénéfiques du miel.

Mon astuce pour renforcer l’efficacité santé du Golden Milk : l’huile essentielle de curcuma bio !
Je prépare le Golden Milk sans mettre de curcuma.
Une fois que j’ai versé la préparation dans ma tasse ; je mélange 1 goutte d’huile essentielle de curcuma (curcuma longa) à 1 cuillerée à café de miel, puis je l’intègre dans le Haldi Ka Doodh … qui n’aura pas la couleur dorée, certes, mais qui sera super efficace sur le plan thérapeutique.

Nota Bene : À ne pas consommer tous les jours ni sur une longue période sans l’avis de l’aromathérapeuthe. L’HE de curcuma est interdite aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 7 ans.

Note personnelle :
Il est évident que de nos jours il est plus simple et plus rapide d’utiliser des épices en poudre.
Cependant, si vous pouvez vous les procurer non transformées, c’est encore mieux.

Dans ce cas, il s’agira de réaliser une décoction avec :

– 6 g de racine de curcuma fraîche
– 3 g de racine de gingembre fraîche
– 1 bâton de cannelle
– 3 à 4 gousses de cardamome verte
– 3 grains de poivre noir

Hachez les racines de curcuma et de gingembre. Déposez-les dans une petite casserole avec les autres épices.
Versez 500 ml de lait bio, puis faites chauffer jusqu’à frémissement.  Couvrez et poursuivez la cuisson à feu doux pendant 10 à 15 minutes. Hors du feu, ajoutez le ghee ou l’huile de noix de coco, et fouettez bien.
Filtrez la préparation, et répartissez-la dans deux tasses. Ajoutez du miel et une touche de noix de muscade fraîchement râpée.

En Occident, j’ai remarqué qu’une majorité des personnes qui se préparent un Golden Milk le consomment en début de matinée, au moment du petit-déjeuner … alors que la tradition ayurvédique recommande de boire le Haldi Ka Doodh le soir, avant le coucher.
Ainsi, cette potion exerce une action apaisante pour l’esprit et régénératrice pour le corps. Elle facilite la digestion, augmente l’assimilation des nutriments, stimule la circulation, et améliore la qualité du sommeil. Telles sont les vertus – non exhaustives – qui lui sont attribuées dans l’Ayurveda.

Le Golden Milk se déguste ainsi de manière ponctuelle, en fonction du besoin ou ressenti ; ou bien en cure lorsque l’on se sent perturbé tant au niveau digestif que par rapport au stress et à la fatigue.

« Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester. »

Proverbe de l’Inde.

Découvrez « Ma Cuisine Vitalité aux Huiles Essentielles » spécial anti stress.

Des recettes simples, gourmandes, parfumées ET santé pour (se) faire plaisir et devenir plus zen ! Et aussi des astuces détente grâce aux huiles essentielles. Le tout dans un E-book pratique et convivial.

Cliquez sur l’image pour recevoir gratuitement cet E-Book directement dans votre boîte de courriels.

Cliquez ici pour recevoir l'e-book gratuit

Vous avez participé au webinaire « Apaiser son mental et Stimuler son Énergie vitale : 5 clés naturelles à actionner maintenant » et vous étiez intéressée par la référence de l’ouvrage sur l’Ayurveda dont j’ai parlé au cours de la web-conférence ?
Le voici :

By |2018-06-20T11:17:28-05:00mars 12th, 2018|Alimentation Nutrition, Phytothérapie|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

[index]
[index]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]