Gâteau de maïs à la ricotta et aux agrumes.

/, Ma Cuisine Vitalité, recette sucrée/Gâteau de maïs à la ricotta et aux agrumes.

Gâteau de maïs à la ricotta et aux agrumes.

Je suis une fille de métissage, d’influences ethniques mêlées. Dans ma généalogie familiale, dans mon parcours de vie, dans ma philosophie. Une « worldwide girl » invétérée, et cela s’exprime aussi et beaucoup dans mes habitudes alimentaires et mes créations culinaires. Ce gâteau en est un exemple subtil et cependant flagrant.

Dans les influences culinaires que j’ai absorbées, il y en a une partie qui vient de l’Italie ; et ce, bien avant d’épouser un Québécois dont le père était originaire des Pouilles ! J’ai eu une merveilleuse grand-mère d’adoption, Mamie Boni, qui était Italienne et qui m’a initié dès mon jeune âge aux saveurs de son pays d’origine, et celle elle qui m’a appris à mitonner, avec une grosse louche d’amour, la sauce bolognaise.

En Italie, donc, il y a dans la région de Naples, une recette traditionnelle de gâteau à la ricotta qui s’appelle le Migliaccio, à base de semoule et légèrement parfumé au citron. Si mes souvenirs sont bons (je ne le garantis pas), c’est un gâteau qui était préparé à l’occasion du Carnaval.

Chez moi, à l’île de La Réunion, une de nos recettes traditionnelles de desserts, c’est le gâteau maïs (prononcez « ma-yi » sans le « s » ) avec sa pointe de rhum et légèrement parfumé à la vanille Bourbon. Cela faisait partie des goûters que ma grand-mère paternelle nous préparait.

Dernièrement, en vue d’une sortie pique-nique, j’hésitais énormément entre faire le gâteau à la ricotta italien ou le gâteau maïs créole. Finalement, j’ai tranché : ce sera un peu des deux et beaucoup de métissage !

Voici ma recette de gâteau de maïs à la ricotta et aux agrumes.

Ingrédients pour 8 parts :

  • 280 g de ricotta
  • 100 g de farine de maïs
  • 80 g de sucre de coco + 1 cuillerée à soupe
  • 5 œufs
  • 2 cuillerées à soupe de Grand Marnier
  • 1 goutte d’essence de citron (citrus limonum)
  • 1 goutte d’essence d’orange (citrus sinensis)
  • 2 gouttes d’essence de pamplemousse (citrus paradisi)

Ma préparation :

Préchauffez le four à 320°F ou 160° C.
Cassez les œufs et séparez les blancs des jaunes dans deux jattes différentes.
Fouettez ensemble le sucre et les jaunes d’œufs jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux.
Incorporez la ricotta ainsi que le Grand Marnier et les essences de citron, d’orange et de pamplemousse en fouettant bien.
Puis ajoutez la farine de maïs et mélangez jusqu’à obtenir une belle pâte épaisse et lisse.
Dans l’autre jatte, montez les blancs en neige pour qu’ils soient fermes.
À l’aide d’une spatule, incorporez délicatement et peu à peu les blancs en neige dans la pâte.
Huilez légèrement un moule à manqué puis saupoudrez le fond du moule avec la cuillerée à soupe supplémentaire de sucre de coco.
Versez la pâte dans le moule et faites cuire pendant 30 minutes à 320°F ou 160°C.
Piquez le gâteau avec une pointe de couteau ; si elle ressort sèche : c’est prêt.
Laissez refroidir le gâteau avant de le démouler.

Le résultat est ce que j’appelle un « gâteau de famille », autrement dit : un gâteau simple et sans prétention, vraiment bon, qu’on a plaisir à partager … et dont on espère avoir une deuxième part ! 🙂
D’ailleurs, il a été dévoré si spontanément et si vite que je n’ai pas eu la présence d’esprit de prendre des photos de lui une fois découpé. ah ah ah !

Malgré le Grand Marnier, les enfants l’ont aimé, et comme l’alcool s’évapore en cours de cuisson, je n’ai jamais de réticence à mettre cette pointe d’alcool dans mes desserts.
Le mariage des trois agrumes apporte une délicieuse variation de saveurs acidulées et parfumées qui s’accordent bien avec la ricotta. Celle-ci, la ricotta permet de rendre le gâteau moelleux et d’éviter le côté sec et friable habituel du gâteau maïs.

oh ! précision : dans la liste des ingrédients, j’ai indiqué « essence de » : il s’agit bien des huiles essentielles ; sauf que techniquement il n’y a pas eu de distillation à vapeur d’eau des zestes d’agrumes mais une « expression à froid » pour obtenir la substance, c’est pourquoi dans le jargon professionnel on appelle cela plutôt une « essence » qu’une huile essentielle, mais ce dernier terme est largement utilisé pour les agrumes afin de faciliter la compréhension du public.

Sur le plan nutritionnel, c’est un gâteau riche en calories, ne nous le cachons pas ! La farine de maïs a un index et une charge glycémiques élevés. C’est pourquoi j’ai préféré opté pour du sucre de coco plutôt que du sucre blanc raffiné (qui d’ailleurs n’existe pas dans mes placards !) ou même du sucre de canne roux (même valeur calorique mais pas la même charge glycémique). En effet, le sucre de coco a un IG très bas, ce qui en fait une bonne option santé d’autant qu’il apporte aussi un certain nombre de minéraux et nutriments pertinents.
Même si la ricotta a cela d’intéressant qu’elle est faible en matière grasse, la quantité d’oeufs est non négligeable. Cependant, la ricotta et les oeufs apportent une portion notable de protéines dans cette préparation, et l’association protéines maigres et glucides permet d’obtenir une meilleure réaction glycémique dans l’organisme.

À retenir donc que l’on dégustera avec plaisir ce dessert ou ce goûter … et qu’il devra toutes fois rester occasionnel dans nos menus hebdomadaires.


Vous souhaitez savoir si vos habitudes alimentaires sont bénéfiques pour votre vitalité et votre santé ? Le meilleur outil pour cela est l’analyse de votre journal alimentaire : contactez-moi pour des renseignements ! Cela me fera plaisir de pouvoir vous informer.


About the Author:

One Comment

  1. Joan septembre 24, 2019 at 11:07 - Reply

    Quel beau gâteau. Et ton moule lui donne un beau motif

Leave A Comment

[index]
[index]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]