Je suis toujours fascinée par le processus créatif, qu’elle que soit la création en bout de ligne. Concernant les recettes de cuisine que j’invente, souvent je fais sourire et même rire mon entourage lorsque je leur explique d’où ou comment m’est venue l’idée.
C’est fascinant d’observer où l’idée prend sa source et comment la minuscule graine va se servir de tel ou tel terreau pour croître, comment le cerveau créatif va se saisir d’une aiguille et d’un fil puis assembler des impressions, des germes d’envies, des associations d’idées pour les coudre ensemble à la façon d’une couverture en patchwork … et aboutir sur une création.
Oh … une création bien modeste, certes, rien d’exceptionnel, mais tout de même.

L’idée de faire un gâteau avec des courgettes.
Un roman.
Un besoin de douceur et de cocooning gustatif.
Un certain miel ramené de l’épicerie en vrac.
Une intention de symbole féminin.
Un paradoxe d’avoir à la fois envie de cuisiner et la femme de cuisiner.

Un roman.
La Femme au miroir, d’Éric-Emmanuel Schmitt.
En terminant la lecture de ce livre que j’ai beaucoup apprécié, je me suis posée la question : « Quel mets pourrais-je associer à cette histoire pour ma  rubrique Mets mots & Sens Ciel ? ».
Cela faisait 3 semaines que j’avais l’idée et l’envie de faire un gâteau de courgettes, mais une grosse flemme de cuisiner me collait la peau.
La veille de finir ma lecture, j’étais revenue de l’épicerie bio en vrac avec des pots de miel d’automne. J’étais arrivée à l’épicerie au moment où c’était le fond du baril de miel, et celui-ci était donc épais et cristallisé. Si certaines clientes faisaient la mou, pour ma part j’étais ravie et me suis portée volontaire pour vider le fond ! Ce miel me faisait de l’oeil et sa consistance me donnait une furieuse envie de le cuisiner. Et puis, me suis-je fait la réflexion, le miel est un aliment commun aux trois époques des trois femmes racontées dans le roman d’É-E Schmitt. Une bonne raison de l’utiliser !
Je voulais ensuite y ajouter intentionnellement un ingrédient qui soit un symbole du féminin … la graine de fenouil a surgi dans mon esprit. Pop ! pop ! pop !
Et là, me suis-je dit en me pourléchant d’avance les babines, fenouil et miel associés dans un gâteau … miam miam miam ! 😋
Mais comme j’avais toujours cette pot-de-colle-de-paresse qui entravait mes bonnes volontés, j’ai décidé de lui faire un pied de nez en optant pour une préparation express, pas très orthodoxe et néanmoins très efficace : tout mettre dans le blender ! 🤪

Sans plus vous faire languir davantage, voici ma recette de gâteau de courgettes au miel et au fenouil …. et à l’huile essentielle de Poivre noir !

(Quoi ? ça vous étonne ? 😜 Vous pensiez sérieusement que j’allais créer une recette sans y mettre ma petite touche d’huile essentielle ?! 😂😉)

Ingrédients pour 10 à 12 parts :

  • 1, 5 tasse de courgette râpée
  • 1 tasse de farine de blé intégral
  • 1/2 tasse de poudre d’amandes
  • 1/2 tasse de miel baratté
  • 2 cuillerées à soupe d’huile de caméline (ou à défaut d’huile d’olive)
  • 2 gros oeufs
  • 1 cuillerée à café de poudre à pâte (levure chimique)
  • 1/4 cuillerée à café de bicarbonate de sodium (baking soda)
  • 1 pincée de sel
  • 3 gouttes d’huile essentielle de Poivre noir (piper nigrum)
  • 1 cuillerée à café d’essence de vanille
  • 1 cuillerée à soupe de graines de fenouil

Ma préparation :

Préchauffez le four à 350°F ou 180°C.
Dans la cuve d’un blender, versez les oeufs, l’huile de caméline, le miel baratté, l’huile essentielle de Poivre noir, l’essence de vanille.
Actionnez le blender pendant 15 secondes pour bien mixer le tout.
Ajoutez la farine, la poudre d’amandes, la poudre à pâte, le bicarbonate de sodium.
Actionnez le blender pendant 90 secondes pour obtenir une pâte homogène et épaisse.
À l’aide d’un couteau bien aiguisé, hachez les trois quarts des graines de fenouil.
Transvasez la pâte dans une jatte, ajoutez les courgettes râpées et les trois quarts des graines de fenouil. Mélangez à l’aide d’une cuillère en bois pour bien incorporez ces ingrédients dans la pâte.
Graissez un moule à cake rectangulaire, puis versez- y la préparation. Parsemez le restant de graines de fenouil à la surface de la pâte ; puis enfournez le moule et faites cuire pendant 50 à 60 minutes à 350°F / 180°C.
La cuisson varie selon les fours alors surveillez votre gâteau au bout de 40 minutes. Plantez un pic à brochettes dans le gâteau, s’il ressort sec, c’est que celui-ci est cuit.

Comme je vous le disais, lorsque j’ai inventé ce gâteau, j’ai utilisé du miel cristallisé bien épais (photo ci-dessous) et j’ai fait le constat que c’est ce qui me permettait d’obtenir une pâte d’une consistance dense et épaisse, qui donne ce superbe résultat à la fin. C’est pourquoi je vous recommande vivement de choisir un miel baratté et non un miel liquide pour réaliser cette recette.

Nous sommes tous tombés en amour de ce gâteau : son goût riche m’a rappelé le pain d’épices que je mangeais quand j’étais petite. Il y avait peu d’épices et beaucoup de miel : ce fut un vrai retour en enfance !

La saveur anisée des graines de fenouil se marie à merveille avec le goût du miel.

L’arôme du poivre noir est très discret, et cependant, ne pas en mettre fait une différence.

🧐 Pourquoi le fenouil est-il associé au féminin ?
Cette plante ombellifère a des vertus médicinales utilisées depuis l’Antiquité, très utiles pour la femme : elle permet – entre autres – d’apaiser les douleurs des menstruations, de favoriser la production de lait maternel chez la jeune mère, de soulager les coliques du nourrisson.
Le fenouil est la plante attachée à Sainte Marie-Madeleine et il est un symbole de Renouveau ; en ce sens il est rattaché à ce qui donne la vie (au contraire de sa cousine ombellifère la cigüe qui donne la mort).

L’huile essentielle de Poivre noir a de magnifique propriétés digestives de même que le fenouil. Les deux mariés dans une même recette font que ce gâteau est non seulement très agréable à déguster et qu’en plus il se digère particulièrement bien ! 😊

La courgette permet de réduire la quantité de matière grasse dans ce gâteau, et l’humidité naturelle du légume combinée à la texture du miel lui apporte un moelleux sublime !
Personne, ni enfant ni adulte, ne peut se douter qu’il y a un légume dans ce dessert !

Enfin, cerise sur le gâteau, pour achever d’un faire un de nos préférés, l’analyse nutritionnelle montre que ce délicieux gâteau de courgettes au miel et au fenouil présente aussi bien des atouts nutritionnels. YES !!! 😜
Ainsi, sa charge glycémique modérée est positivement contre-balancée par un bon rapport glucides sur fibres ; son indice PRAL de 1,14 est bon, sont rapport omega-6 / oméga 3 se situe à 1,18 ce qui est excellent et une portion apporte 148 calories, ce qui est bien raisonnable pour un gâteau aussi gourmand.

 

Je vous souhaite donc de vous régaler autant que nous, et si vous testez la recette, soyez chou de me laisser un commentaire en-dessous. 🥰