Aujourd’hui, je partage avec vous ma recette d’un gâteau bien moelleux que j’ai créé à l’occasion de l’anniversaire de la fille aînée de mon époux.

En raison de l’épidémie de Covid-19, nous n’avions pu nous retrouver ensemble – même si nous habitons à 15 minutes de chez elle – alors j’avais fait ce petit gâteau à déguster en amoureux pour son chum et elle. En fait, elle l’a tellement aimé que – une fois n’est pas coutume, c’était son anniversaire après tout 😅😉 – elle n’a pas voulu le partager et l’a gardé juste pour elle ! Mais chuuuuut ….🤫 ça doit rester entre nous. 😉

J’en avais préparé un tout pareil pour nous, et là, j’ai eu droit à un gros reproche de mon cher et tendre :  » Il est pas assez gros ton gâteau, il se mange trop vite ! » 😜

Un gâteau léger avec de délicieuses poires compotées et de belles figues fraîches. Le tout « twisté » d’un glaçage parfumé à l’essence de Lime… OMG ! 😋😋😋 Généralement, ce n’est qu’à Noël que je fais des glaçages au sucre glace, mais cette fois-ci, joie d’anniversaire et déprime Covid assemblées, je me suis dit : « soyons gourmands et va pour le glaçage ! ».

Recette du gâteau aux poires, figues et essence de Lime.

Ingrédients pour 8 portions.

*1 tasse = 250 ml
*cuillerée à café = cuillerée à thé  / cuillerée à soupe = cuillerée à table

  • 1 tasse de farine non blanchie
  • 1/4 tasse de fécule de maïs
  • 1/4 tasse de sirop d’érable
  • 1 cuillerée à café de poudre à pâte (levure chimique)
  • 1/4 cuillerée à café de bicarbonate de sodium (baking soda)
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillerée à soupe d’huile de caméline ou d’olive
  • 2 oeufs
  • 170 g de courgette
  • 170 g de poire (poire d’Anjou pour ma part)
  • 170 g de figues fraîches
  • 3 cuillerées à soupe de cidre de glace (à défaut, prenez un vin blanc liquoreux type Gewurztraminer ou Sauternes)

Pour le glaçage :
– 100 g de sucre glace
– 1 blanc d’oeuf
– 1 goutte d’essence de Lime (Citrus aurantifolia)
– 1 cuillerée à café de cidre de glace
– billes multicolores comestibles pour la décoration (facultatif)

Ma préparation :

Taillez la poire en dés, puis faites-les revenir à feu modéré pendant 5 à 7 minutes dans une noix de beurre jusqu’à ce qu’ils s’attendrissent. Réservez.

Préchauffez le four à 350°F / 180°C.

Râpez finement la courgette. Coupez les figues en 4, sauf 2 à 3 figues que vous réservez pour la décoration.
Dans une jatte, mélangez la farine, la fécule, la poudre à pâte, le bicarbonate et le sel.
Dans un bol, fouettez les oeufs en omelette avec le sirop d’érable, l’huile de caméline et le cidre de glace. Versez la préparation dans les ingrédients secs et mélangeant bien.
Incorporez ensuite la courgette râpée.

Graissez un moule à manqué de 20 cm de diamètre maximum ou bien un moule à cake (pour ma part, j’ai pris trois mini moules à cake). Versez-y la moitié de la pâte, puis nappez avec les poires cuites, ensuite disposez les quartiers de figues fraîches, et enfin recouvrez avec le restant de pâte.
Enfournez pour 30 à 40 minutes de cuisson ) 350°F (180°C) – en fonction du moule choisi. Plantez un pic en bois dans le gâteau, s’il ressort sec, c’est prêt. Sinon, poursuivez la cuisson le temps nécessaire.

Faites refroidir le gâteau à température ambiante, puis démoulez-le et placez-le sur une grille.
Préparez le glaçage en mélangeant le sucre glace avec le blanc d’oeuf. Quand le glaçage commence à se former, ajoutez l’essence de Lime et le cidre de glace, puis continuer de brasser jusqu’à ce que le glaçage soit lisse.
Versez-le ensuite sur le gâteau en l’étalant avec une spatule au besoin. Coupez les figues restantes et déposez-les sur le glaçage en décoration, ajoutez les billes multicolores. Placez au frais pour minimum 30 minutes afin que le glaçage prenne.

Et …. dégustez !

L’essence de Lime dans le glaçage apporte beaucoup de fraîcheur et de relief gustatif à ce gâteau. À défaut, utilisez une lime fraîche (citron vert) soit en incorporant quelques gouttes de jus dans le glaçage soit quelques zestes très très finement hachés.

Personnellement, je raffole des gâteaux avec de la courgette car ce légume n’influence nullement la saveur du dessert tout en lui conférant un moelleux très très appréciable. Qui plus est, c’est une manière futée et saine de diminuer notablement les quantités de beurre ou d’huile dans une pâtisserie. 😉

Si vous réalisez cette recette, n’hésitez pas à partager vos impressions dans les commentaires ci-dessous ou sur les réseaux sociaux en me taguant @nathydeurveilher.

Belle découverte !
🙂