Fajitas et choujitas au poulet et à la lime.

/, recette salée/Fajitas et choujitas au poulet et à la lime.

Fajitas et choujitas au poulet et à la lime.

Je suis une inconditionnelle de la cuisine épicée et de la cuisine du monde. Il faut dire qu’en tant que Réunionnaise, ma culture culinaire à la base est très éclectique avec des influences variées.

Je raffole aussi bien d’un bon carri de poisson au combava que d’une blanquette de veau, en passant par les cuisines asiatiques qui ont bercé mon enfance, les saveurs africaines et moyen-orientales que j’ai connues petite et adolescente, les parfums de la cuisine indienne qui ont régulièrement ponctués mes aventures culinaires … et les influences tex-mex voire sud-américaines que j’ai découvert plus tard. Sans oublier désormais, la cuisine québécoise ! Autant vous dire, que c’est un gros melting-pot dans ma cuisine quotidienne : pas de quoi s’ennuyer !
Puis, je fonctionne par périodes, par phases : parfois, je vais enchaîner les plats d’inspiration italienne, d’autres fois ne jurer que par les épices du Maghreb, une semaine je vais tout cuisiner avec du miso, du tamari et du riz ; puis plus tard je vais faire un tour dans les standards français …. sans compter le nombre de fois, où je mélange un peu tout ça !
Bref ! ces temps-ci, c’est plutôt les saveurs tex-mex qui m’attirent. Aussi, samedi dernier quand nous sommes rentrés de notre belle randonnée au parc de la Jacques Cartier et que la soirée promettait d’être chaude et lumineuse, une folle envie de fajitas au poulet m’a prise.

Dans notre quartier, il y a un restaurant – que dis-je ! Une institution ! – qui s’appelle le Café Krieghoff et qui propose de délicieux fajitas de poulet. Mon mari les adore … et ça fait un long moment qu’on n’y a pas fait un tour. Bien fatigués de notre marche dans les bois sur une quinzaine de kilomètres, nous aurions pu opter pour le plaisir et la facilité de nous offrir une sortie au restaurant afin de nous régaler de ces fameux fajitas.
Puis finalement, sur le chemin du retour, j’ai décidé de m’offrir le plaisir supplémentaire de les préparer moi-même et de savourer en prime la tranquillité de notre « home sweet home » plutôt que la frénésie du Café Krieghoff par une belle soirée estivale.

Voici ma recette de fajitas au poulet faits maison.

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 150 g de blanc de poulet
  • 1 avocat
  • 2 tomates italiennes
  • 4 cuillerées à café bombées de labneh
  • 1 poivron jaune ou rouge
  • 1 échalote française
  • quelques pincées d’origan séché
  • 1 petit chou rouge (style radiccio) 40 g de cheddar râpé
  • 1 cuillerée à café d’épices mexicaines
  • le jus d’un citron
  • sauce salsa
  • 2 gouttes d’huile essentielle de Lime (citrus aurantifolia)
  • huile d’olive
  • 4 galettes tacos au blé entier.

Ma préparation

Détaillez le blanc de poulet en petits morceaux de la taille d’une bouchée. Déposez-les dans un bol avec le jus de citron et les épices mexicaines : mélangez bien puis laissez mariner pendant 15 à 30 minutes.
Tranchez le poivron et l’oignon en lamelles : faites-les revenir dans une poêle avec un peu d’huile d’olive et l’origan séché. Lorsqu’ils sont dorés, réservez-les sur un plat de service.
Faites dorer les morceaux de poulet dans une autre poêle avec de l’huile d’olive. Coupez les tomates et l’avocat en lamelles.
Émincez en fines lamelles 60 g de chou rouge.
Sur une galette de blé entier, étalez 1 cuillerée à café de labneh, puis dressez successivement le chou rouge émincé, les poivrons/échalotes rôtis, les tomates crues, des lamelles d’avocat, puis des morceaux de poulet.
Mélangez la sauce salsa avec l’huile essentielle de Lime, puis dispersez de la sauce sur le poulet. Pour finir, parsemez de cheddar râpé.
C’est prêt à dégustez.

Pour la version Choujitas :
Préparez les ingrédients comme indiqué ci-dessus. Pour le dressage, prélevez 4 feuilles de chou rouge bien incurvées, et garnissez-les à la place des galettes de tacos au blé entier. Je remplace le chou rouge émincé par quelques feuilles fraîches de mesclun ou de roquette.
Pourquoi une version « choujitas » ? => Pour déguster tous ces délicieux aliments dans une version sans pain ni gluten.
C’est une des recettes que je propose aux participantes de mon programme Peau d’Orange & Pulpe de Joie.

À propos du labneh …. vous vous demandez « mais qu’est-ce que c’est ? »
C’est une spécialité du Liban, que l’on consomme depuis quelques milliers d’années sur les pourtours sud de la Mediterranée. Il s’agit d’une sorte de fromage fait à base de yogourt de lait de chèvre (ou de brebis) fermenté. La fermentation du labneh est longue, c’est ce qui explique sa texture finale épaisse, et lui donne son petit goût aigre (dont je raffole). Il est traditionnellement mangé au petit-déjeuner avec de l’huile d’olive et des fruits ; ou servi en « mezze« .
Bien sûr, ce n’est pas du tout un ingrédient classique du fajitas. Généralement, on sert le fajitas avec de la crème sûre : une crème fraîche épaisse au goût acidulé. C’est délicieux … mais c’est très (très) riche en matières grasses et notamment en gras saturés. C’est pourquoi je préfère opter pour le labneh, qui m’offre le même plaisir gustatif, dans une version beaucoup plus « healthy » car il est pauvre en matière grasse, riche en protéines, et très riche en probiotiques !
Comparaison :
1/2 tasse de crème sûre = 239 kcal / 22,5 g de lipides / 7,6 g de glucides / 2,7 g de protéines
1/2 tasse de labneh = 92 kcal / 3,6 g de lipides / 8,6 g de glucides / 6,4 g de protéines.
Impressionnante la différence, n’est-ce pas ?! Vous comprendrez donc facilement mon choix !

By |2019-06-26T10:29:09-05:00juin 24th, 2019|Ma Cuisine Vitalité, recette salée|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

[index]
[index]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]