Érythème fessier : 3 huiles essentielles pour apaiser les fesses de bébé.

//Érythème fessier : 3 huiles essentielles pour apaiser les fesses de bébé.

Érythème fessier : 3 huiles essentielles pour apaiser les fesses de bébé.

Également appelée dermite du siège, l’érythème fessier est une inflammation cutanée mineure qui touche les bébés pendant les 15 premiers mois de leur vie.

Des plaques rouges parfois bordées de petits points sur les fesses voire jusqu’aux organes génitaux ; des fesses chaudes au toucher et parfois douloureuses (bébé se plaint et pleure) : tels sont les symptômes de l’érythème fessier.

Généralement, celui-ci se résorbe au bout de 4 à 5 jours … si l’on prend les bonnes mesures. Pour cela, il est primordial de comprendre à quoi est due cette inflammation.

Les causes de l’érythème fessier

  • Un contact prolongé avec une couchée souillée de selles ou d’urine
  • Une substance irritante contenue dans les couches jetables de certaines marques
  • Une irritation due à la lessive ou l’assouplissant utilisé pour nettoyer les couches lavables (par exemple, les lessives industrielles contiennent souvent du « rhodamine B », une substance irritante et potentiellement cancérigène).

Les bons gestes à adopter pour éviter l’érythème fessier

  • Changer régulièrement la couche de bébé – qu’elle soit jetable ou lavable – pour éviter la macération. ÇA, c’est la consigne la plus primordiale.
  • Après le bain, éviter de frotter les fesses de bébé car cela altère le film lipidique ; or celui-ci contribue à l’équilibre cutané et à la protection de l’épiderme de bébé.
  • Après le bain, laisser sécher les fesses à l’air libre … ou utiliser un petit sèche-cheveu à température douce pour sécher les fesses de bébé plus rapidement. (Le tapotage de la fesse laisse une humidité qui va être renforcée par l’application de crème).
  • Éviter d’utiliser des produits industriels pour le nettoyage des fesses de bébé, car ceux-ci peuvent contenir d’autres agents irritants.
  • Idéalement, faire en sorte que bébé ait les fesses à l’air le plus possible, mais dans la pratique …
  • Utiliser les lingettes humides seulement en cas de de déplacement ou de voyage : elles contiennent souvent de l’alcool ou d’autres produits qui peuvent être irritants pour la peau de bébé. (Oui, je sais : c’est pourtant tellement pratique …)

Quand l’érythème est installé sur les fesses de bébé, que faire ?

  • Changer la couche de bébé dès qu’elle est souillée.
  • Au moment du change, nettoyer les fesses de bébé avec un gant doux et un mélange d’eau tiède et d’huile végétale : 1 à 3 gouttes d’huile végétale. Éviter le savon ou sinon très doux et naturel.
  • Une fois les fesses propres, appliquer de l’hydrolat de lavande vraie sur les fesses.
  • Utiliser un soin aux huiles essentielles (voir ci-dessous) … ou utiliser une crème de soin fournie en pharmacie (généralement à base d’oxyde de zinc)
  • Sécher les fesses avec un sèche-cheveu en mode chaleur douce, ou attendre qu’elles sèchent à l’air libre.
  • Lui remettre une couche propre.
  • Éviter les couches trop serrées et/ou les culottes en matière synthétique
  • Opter pour des couches jetables super-absorbantes ou des couches lavables en chanvre ou en bambou car celles-ci sont beaucoup plus absorbantes que le coton.
  • Vous laver les mains ainsi que celles de votre enfant, avant et après chaque changement de couche pour éviter le risque d’infection.

Le soin aux huiles essentielles pour l’érythème fessier

Souvent, les parents éprouvent de la réticence à utiliser des huiles essentielles sur leur jeune enfant et encore plus sur leur bébé. Je le comprends tout à fait car il faut être bien informé et conseillé pour éviter le risque d’erreur d’autant que toutes les huiles essentielles ne sont pas adaptées aux tout petits.
Sachez cependant que certaines se montrent très pertinentes, sans aucun danger*, et d’une ressource précieuse pour faire face à la bobologie des bébés … comme l’érythème fessier.

Pour agir sur celui-ci, plusieurs options s’offrent à nous ; je vais vous en proposer deux alternatives, toutes deux efficaces, naturelles et très bien tolérées par la peau fragile du nourrisson.

La base des deux options sera commune, avec l’utilisation de l’huile essentielle de camomille romaine, également appelée camomille noble (nom latin : chameamelum nobile ou anthemis nobilis).
La camomille romaine est une INDISPENSABLE de la trousse à pharmacie naturelle de bébé. Et même avant ça, de Maman pendant sa grossesse. Comme toutes les huiles essentielles, elle est multi-fonctions et sera d’un recours fréquent pour grand nombre de petits bobos à soulager, que ce soit une colique aussi bien qu’un gros chagrin, une poussée dentaire ou une crise de colère.

Dans le cas de l’érythème fessier, ce sont les propriétés anti-inflammatoires, anti-prurigineuses (qui soulagent les démangeaisons), et antalgiques (qui calment la douleur) de la camomille romaine qui nous font choisir cette essence aromatique en toute première intention.

Avec cette base, nous avons la possibilité soit d’y associer l’huile essentielle de Lavande vraie (dite lavande fine – Lavandula angustifolia) ou bien celle de Géranium rosat (Pelargonium graveolens).

Si l’érythème fessier est apparu très récemment et qu’il n’est pas très étendu ni très inflammé, l’huile essentielle de Lavande vraie fera très bien l’affaire.
Grande classique bien connue, la Lavande vraie est la grande alliée des familles. Réputée pour calmer l’anxiété, aider au sommeil, c’est aussi une très belle essence aromatique pour les problèmes de peau du fait de ses puissantes qualités de cicatrisation et de régénération cutanée, tout en étant une remarquable antalgique et une antimicrobienne modérée.

Si au contraire les plaques rouges sur les fesses de bébé sont plus importantes et que ça fait deux jours qu’il en a, je choisis alors plus volontiers l’huile essentielle de Géranium rosat. En effet, celle-ci va agir comme antalgique et comme tonique astringente cutanée, ce qui va renforcer l’action de la camomille romaine ; et surtout, elle va offrir ses ressources en tant qu’antibactérienne et fongicide ( qui tue les champignons) très efficaces. Et cela n’est pas négligeable quand on sait qu’un érythème fessier banal au départ peut déboucher sur une infection bactérienne de type impetigo ou sur une candidose, bactérie type strectocoque ou staphylocoque ou champignon type Candida venant s’installer dans les lésions ou les plis de peau inflammés.
Je conseille d’autant plus l’emploi de cette HE de Géranium qu’il est scientifiquement établi désormais que l’érythème fessier à Candida (ÉFC) est courant entre le deuxième et le quatrième mois de vie chez les enfants en santé (**)
L’huile essentielle de Géranium est une autre INCONTOURNABLE de la trousse familiale d’huiles essentielles car on l’utilisera pour les piqûres d’insectes, les coupures, les saignements de nez (un exemple concret dans cet article), les brûlures légères, les mycoses, l’acné, l’impetigo, le stress, les moustiques, l’urticaire, les gerçures, la transpiration excessive, etc.

COMMENT RÉALISER LA PRÉPARATION AUX HUILES ESSENTIELLES POUR BÉBÉ ?

Option 1 – Vous prendre un flacon compte-gouttes en verre teinté, d’une contenance de 10 ml, et vous y verserez :
3 gouttes d’huile essentielle de Camomille romaine
3 gouttes d’huile essentielle de Lavande vraie OU BIEN de Géranium rosat
Vous complèterez le reste du flacon avec de l’huile végétale d’amande douce, de noisette ou de noix de coco fractionnée.

Option 2 – Vous prendre un flacon compte-gouttes en verre teinté, d’une contenance de 10 ml, et vous y verserez :
3 gouttes d’huile essentielle de Camomille romaine
2 gouttes d’huile essentielle de Géranium rosat
1 goutte d’huile essentielle de Lavande vraie
Vous complèterez le reste du flacon avec de l’huile végétale d’amande douce, de noisette ou de noix de coco fractionnée.

COMMENT UTILISER LA PRÉPARATION AUX HUILES ESSENTIELLES POUR LES FESSES DE BÉBÉ ?

Vous en mettrez 2 à 4 gouttes, selon la surface à traiter, en massant doucement pour bien imprégner la peau.
À renouveler 3 fois par jour pendant 4 à 5 jours.

Attention : si l’érythème fessier perdure au-delà de cette durée, consultez votre pédiatre pour vérifier s’il n’y a pas un autre souci derrière ces plaques rouges ; surtout si l’enfant se met à faire de la fièvre.

PRÉCISION SUR LE CHOIX DE L’HUILE VÉGÉTALE

Si traditionnellement, c’est l’huile d’amande douce qui est utilisée pour les enfants, celle que je vous recommande davantage pour appliquer sur l’érythème fessier est l’huile végétale de noisette. Parce qu’il est important dans le cas présent de ne pas laisser de film gras sur la peau de bébé, sinon cela va macérer. Or c’est ce que fait l’huile d’amande douce. A contrario, l’HV de noisette est ultra pénétrante et ce très rapidement, raison pour laquelle on parle d’elle comme d’une huile « sèche ». Sa composition est proche de celle d’amande douce, très bien tolérée par les peaux jeunes, fragiles et sensibles, avec des propriétés thérapeutiques plus intéressantes pour les soins de la peau que celle d’amande douce.

Et la Vaseline dans tout ça ?

Et oui, dites-moi : cette bonne vieille Vaseline, pourquoi est-ce qu’on ne l’utiliserait pas ? D’autant que c’est ce que l’on nous recommande tout de suite de faire en cas d’irritation cutanée.
C’est une vraie bonne question à se poser en tant que parent qui recherche des solutions naturelles pour la santé et le bien-être de ses enfants.

Parce que la Vaseline (qui est une marque de commerce) est en fait du gel de paraffine, donc produite à partir de pétrole brut … hum … hum …
Par ailleurs, cette substance épaisse et grasse crée un milieu chaud et humide, encore plus entretenu sous la couche de bébé, qui est particulièrement favorable au développement des champignons …

Vigilance sur les risques d’infection

La macération de la peau dans la couche souillée ou en raison de l’application de substances grasses épaisses favorise le risque d’érythème ET celui d’infection. Lorsqu’il y a érythème, il est important d’être encore plus vigilant.e sur le changement de la couche et le type de soins faits.

Il est indispensable de bien se laver les mains, ainsi que celles de bébé, avant et après le changement de couche, pour éviter aussi le risque d’infection.
J’attire votre attention sur le fait que le muguet, qui est une infection fongique de la bouche très courante chez le bébé et le jeune enfant, a pour origine le même champignon que celui qui se retrouve au niveau de l’érythème fessier.

Enfin, on prendra soin aussi de laver plus régulièrement la serviette, les langes, et le linge de la table de change de bébé. Pour cela, vous pouvez par exemple utiliser ma recette de lessive maison non toxique et 100% naturelle : CLIC.



* sans aucun danger, à partir du moment où vous respectez les consignes d’utilisation et n’en faites pas un usage abusif.
**Baley JE, Kliegman RM, Boxerbaum B, Fanaroff AA. Fungal colonization in the very low birth weight infant. Pediatrics 1986;78:225-32.


Seul votre médecin traitant est apte à établir un diagnostic de votre état de santé. Les conseils du présent site web sont fournis à titre informatif et ne constituent en aucun cas un diagnostic ni une prescription médicale.  Ils ne se substituent ni ne remplacent en aucun cas votre traitement médical qui ne doit pas être modifié sans l’avis de votre médecin. Les huiles essentielles, les compléments nutritionnels et autres produits naturels cités ne remplacent en rien les médicaments qui vous ont été prescrits; si les symptômes persistent ou s’aggravent, consultez votre médecin traitant.

By |2019-06-03T18:05:46-05:00mai 27th, 2019|Vie pratique|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

[index]
[index]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]