Lorsque j’ai lu l’excellent polar Le syndrome E, signé Franck Thilliez, j’ai eu une terrible envie de marrons glacés ! Rien à voir avec une lubie gourmande de femme enceinte ! 😅 C’est à cause d’Eugénie. Dans le roman, Eugénie est une petite fille … « spéciale » … qui pique de grosses crises de colère ayant des répercussions potentiellement très embarrassantes pour le commissaire Sharko (héros du roman), à moins qu’il ne lui fournisse un pot de sauce et une boîte de marrons glacés.

Les marrons glacés, j’adore ça, et cela fait des années que je n’en ai pas mangé. Tout comme cela faisait fort longtemps que je n’avais pas plongé dans un pot de crème de marrons. Or, la semaine précédant ma lecture, c’était la Chandeleur. Et pour cette fois-ci, j’avais décidé de craquer et de m’offrir des crêpes maisons à la crème de marrons. Il me restait donc de celle-ci dans le réfrigérateur. Aussi, plutôt que de parcourir la ville en quête d’une boîte de marrons glacés – ce que j’aurais peut-être fait si les temps étaient différents et pas estampillés de ce 🤬 🤬🤬 Covid-19 – je me décidais à utiliser le fond du pot afin de satisfaire à ma gourmandise.

Voilà la genèse de ces biscuits bien moelleux qui n’ont pas fait long feu !

Moelleux noisettes et crème de marrons, la recette.

Ingrédients pour 18 biscuits moelleux.

  • 90 g de farine intégrale
  • 40 g de fécule de maïs
  • 40 g de poudre de noisettes
  • 120 g de crème de marrons
  • 3 cuillerées à soupe d’huile de caméline (à défaut, huile d’olive)
  • 2 cuillerées à soupe de sirop d’érable
  • 1 cuillerée à soupe de graines de chia
  • 1 oeuf
  • 1/4 cuillerée à café de poudre à pâte (levure chimique)
  • 1/4 cuillerée à café de bicarbonate de sodium (baking soda)
  • 1 pincée de sel
  • 4 gouttes d’essence de Mandarine ou Tangerine (Citrus reticulata)

Ma préparation :

Dans une jatte, versez la farine tamisée, la fécule, la poudre de noisettes, les graines de chia, la poudre à pâte, le bicarbonate de sodium et la pincée de sel. Mélangez, puis creusez un puits au centre.
Dans un bol, fouettez ensemble l’oeuf, l’huile de caméline, le sirop d’érable et l’essence de Mandarine. Versez la préparation liquide dans les ingrédients secs, mélangez bien et incorporez ensuite la crème de marrons jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.
Placez la jatte dans le congélateur pendant 8 minutes.
Faites préchauffer le four à 350°F (180°C).
Couvrez une plaque à pâtisserie de papier cuisson, puis disposez 1 cuillerée à café bombée de pâte sur la plaque. Procédez ainsi avec toute la pâte jusqu’à épuisement, en prenant soin d’espacer les boules de pâte.
Faites cuire de 12 à 14 minutes à 350°F (180°C), puis déposez les biscuits sur une grille pour les faire refroidir à l’air libre.

Ces biscuits sont délicieusement moelleux et me donnent une sensation fort agréable de « cocooning » quand je les déguste … surtout accompagnés d’une belle tasse de chocolat chaud. J’apprécie le petit arôme de mandarine qui se marie bien tant à la noisette qu’à la crème de marrons.

Vous pouvez aussi utiliser de l’essence d’Orange (Citrus sinensis) ou encore 1 cuillerée à soupe d’eau de fleur d’oranger.

Petit plus : ces moelleux se conservent une semaine dans une boîte hermétique et trois mois au congélateur.
😋
Bonne dégustation !