3 recettes naturelles pour sa protéger peau du soleil

//3 recettes naturelles pour sa protéger peau du soleil

3 recettes naturelles pour sa protéger peau du soleil

La météo est resplendissante ! Et avec ces beaux jours, j’imagine que vous et moi avons le même réflexe : en profiter pour faire de nombreuses activités en plein air, n’est-ce pas ?

Et dans ce cas, c’est certain que vous et moi serons exposés au soleil. Donc, autant bien s’y préparer. J’adoooooore le soleil et la chaleur. Normale pour une fille originaire de l’île de La Réunion, me direz-vous !

Mais cependant, je me dois d’être très vigilante et faire le lézard sur la plage loin de tout coin d’ombre pendant des heures est désormais interdit pour moi. D’une part, en raison d’une brûlure au second degré sur une zone étendue du corps après une journée entière sur une plage proche de l’Équateur lorsque j’avais 16 ans. La seconde raison de ma nécessaire vigilance est que j’ai de nouveau été brûlée, il y a 3 ans de cela, et cette fois-ci dans un incendie ; principalement atteinte au visage et aux bras.
Bref, ma peau est déclarée zone ultra sensible avec de la rubalise « danger » « warning » ! Donc c’est vous dire que je prends ça très très au sérieux !

Mais comme j’en avais vraiment assez d’être abonnée aux crème solaires chimiques à très haut indice de protection, il a fallu que je trouve d’autres moyens de prévention et de protection. Des moyens plus naturels. Et ça a marché ! Je ne vais pas tous vous les expliquer aujourd’hui, mais je vais tout de même vous donner les axes principaux de mon dispositif global de prévention et protection :

1/ Mon alimentation !
Et oui, cela peut paraître surprenant, mais cela commence par là et j’ai réellement constaté une grande amélioration.
Pour mieux préparer ma peau au soleil, j’augmente ma consommation d’aliments riches en vitamine A et béta-carotène, en vitamine D – car parmi les quelques 300 fonctions de la vitamine D dans notre organisme celle-ci facilite l’assimilation de la vitamine A -, en biotine (acide complexe organique) et en sélénium tous deux indispensables à la croissance et à la santé de la peau et des cheveux; ainsi qu’en oméga-3, de très puissants anti-inflammatoires naturels.

2/ Des compléments nutritionnels performants
Oui, parce que les nutriments que je viens de vous citer ne sont pas les seuls à intervenir sur la santé de peau. Par exemple, il y a aussi la vitamine E qui a un rôle cicatrisant, ou la vitamine C qui est très importante en cas de brûlure et donc de coup de soleil, même léger. Et comme, malgré une alimentation de qualité, il est très difficile de couvrir tous ses besoins en vitamines et minéraux ¹, je m’assure d’être au top avec des compléments nutritionnels adaptés et performants.

3/ Une exposition progressive au soleil
Celle-ci est d’autant plus importante à respecter si l’on a connu de longs mois d’hiver comme c’est le cas pour nous au Québec. Donc lorsque les premières belles journées de printemps arrive, je m’offre des mini bains de soleil au parc, d’abord 15 minutes, puis une demi heure, puis une heure … mais jamais aux heures les plus chaudes, plutôt après 16h. Mon organisme se met à produire davantage de mélanine et ma peau prend un hâle léger, en douceur, sans mauvaise incidence.

4/ J’utilise bien évidemment les huiles essentielles, huiles végétales et hydrolats.
Et je vais maintenant vous dévoiler 3 de mes recettes fétiches en la matière.

Je vous propose de commencer par le commencement, c’est-à-dire avec un soin « préparateur au soleil », autrement dit, un soin que l’on va mettre avant de s’exposer au soleil.
En la matière, notre grande alliée sera … la carotte !!!

Est-ce que vos parents, comme les miens, vous répétaient aussi cette fameuse phrase  :

« mange des carottes, ça te rendra aimable et te donnera les fesses roses ? »

Pour ma part, je ne compte plus le nombre de fois où je l’ai entendue … et mon cher Papa continue toujours de la seriner !
Petite, je lui rétorquais « mais Papa, je ne vois pas qui va savoir que j’ai des fesses roses ! », et lui me répondait « d’accord, par contre tout le monde appréciera que tu sois aimable ! ». Heureusement pour moi, j’adore les carottes … sauf bouillies ! beurk !
Tout cela pour dire qu’en effet la carotte est une des plantes stars pour le teint et la bonne mine en raison justement de sa grande concentration en béta-carotène dont je parlais tout à l’heure, et que l’on va retrouver dans ses extraits, que ce soit sous forme d’huile essentielle, d’hydrolat ou de macérât huileux.

C’est donc elle que je vais utiliser en soin avant-soleil.

Dans un petit bol, je vais mélanger  :

  • 2 cuillerées à soupe de macérât huileux de carotte
  • 1 cuillerée à soupe d’huile végétale de sésame
  • 1 à 2 cuillerées à soupe d’hydrolat de carotte selon la texture que je souhaite obtenir.

Je vais bien émulsionner le tout, et je vais m’en appliquer sur le visage et le corps, en évitant le contour des yeux et la bouche.

Attention ! Ce mélange tâche, donc on va attendre que ce soit bien imprégné dans la peau avant de mettre ses vêtements. L’idéal est de faire ce soin une demie heure avant d’aller au soleil. Par-dessus, vous pourrez mettre votre protection solaire habituelle si le soleil « cogne » beaucoup.

J’intègre de l’huile végétale de sésame à cette préparation car elle est réputée pour ses propriétés anti-UV : elle a un effet de filtre solaire naturel ! Par contre, ça sent le sésame !
D’ailleurs, le parfum de cette préparation peut déplaire. Si c’est votre cas, je vous conseille alors d’y ajouter 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de lavande fine ou bien d’huile essentielle de patchouli, de vétiver, ou d’ylang ylang selon le parfum de votre préférence. …
OU bien remplacer l’huile végétale de sésame par de l’huile végétale d’abricot, qui est tout aussi excellente pour le soleil.

Et une fois que l’on a bien fait bronzette, ou simplement que l’on rentre de randonnée ou d’une virée au grand air et au soleil  ? Et bien, nous avons tout intérêt à soigner la peau en la nourrissant bien, même quand il n’y a pas eu de coup de soleil !

Voici donc ma recette du Soin après soleil pour les adultes (sans coup de soleil) :

Dans un petit bol, versez :

  • 2 cuillerées à café de macérât huileux de carotte cultivée
  • 1 cuillerée à café d’huile végétale de jojoba
  • 3 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic ou 3 gouttes d’huile essentielle de carotte cultivée.Enduisez vous le corps de ce mélange en massant délicatement pour bien que cela s’imprègne. Là encore, patientez quelques instants que cela sèche avant d’enfiler vos vêtements pour éviter les risques de tâches.

Le grand grand intérêt du macérât huileux de carotte cultivé, c’est qu’il a une double action : il est à la fois un préparateur au bronzage, on peut même dire qu’il s’agit d’une huile qui accélère ou favorise le bronzage ET c’est aussi  un prolongateur de bronzage. Comme il est très riche en antioxydant, il contribue à ralentir le vieillissement cutané et ses propriétés contribuent aussi à entretenir la bonne élasticité de la peau. Associé à l’huile végétale de jojoba qui est très nourrissante, l’ensemble offre un soin fort pertinent après une exposition au soleil.

Coup de soleil – les premiers réflexes
Maintenant, voyons ce qu’il en est lorsque l’on a abusé du soleil ou que l’on ne s’est pas correctement protégé et que l’on a attrapé le fameux « coup de soleil ».

Les premiers réflexes à avoir : une douche froide pour apaiser les brûlures et nettoyer la peau : il faut enlever les dépôts de pollution, de sable ou d’eau salée.
Ensuite, il faut boire beaucoup d’eau pour éviter la déshydration.
Ensuite, on va chercher en enlever le « feu » du coup de soleil, et là, je ne résiste pas à l’envie de vous rappeler certaines recettes de grand-mères que dans ma famille nous avons maintes et maintes fois employées :
– compresses de vinaigre blanc ou de vinaigre de cidre
– rondelles de pommes de terre directement sur la peau
– gel d’aloe vera

Et le gel d’aloe vera, c’est justement ce que je vais vous recommander pour soulager un coup de soleil superficiel, c’est-à-dire qu’il y a des rougeurs mais la peau n’a pas de cloque, pour des jeunes enfants, de 1 à 7 ans :

Le premier réflexe après la douche et le grand verre d’eau, ce sera d’appliquer une bonne couche de gel d’aloe vera sur toute la surface du coup de soleil.
Vous laissez bien pénétrer, puis vous allez appliquer à l’aide d’une compresse un mélange composé de :

  • 1 cuillerée à soupe d’hydrolat de lavande aspic
  • 1 cuillerée à soupe d’hydrolat de bois de rose
  • 2 gouttes d’ huile essentielle de lavande aspicVous renouvellerez l’application alternée de l’aloe vera et de ce mélange, toutes les deux heures jusqu’à amélioration notable.

En matière de soin après soleil et de coup de soleil, retenez une huile essentielle tout à fait essentielle et indispensable à avoir avec soi : celle de lavande aspic, de son nom latin lavandula spica !

On peut l’utiliser pure si le coup de soleil est localisé sur une petite surface, exemple, le haut des épaules ou le nez.
Si la surface à traiter est plus étendue, on la diluera alors dans une huile végétale pour l’appliquer sur le corps, par exemple, 8 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic dans une cuillerée à soupe d’huile végétale.
L’avantage c’est qu’on peut l’utiliser sur les enfants, seule la femme enceinte devra l’éviter pendant les trois premiers mois de sa grossesse.

C’est donc vraiment une huile de l’été à se procurer de toute urgence !

By |2018-07-23T10:16:05-05:00juillet 20th, 2018|Vie pratique|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

[index]
[index]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]
[523.251,659.255,783.991]